Burkina Faso-Presse-Revue

Le coronavirus revient à la charge dans les quotidiens burkinabè

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) De notre correspondant : Alban Kini

Les journaux burkinabè parvenus mercredi à APA traitent en priorité de l’actualité relative à la pandémie du coronavirus (Covid-19).

Ainsi, Sidwaya, le quotidien national, affiche: «Mesures sociales contre Covid-19: les détails dans le secteur de l’eau», informant que le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo, était face à la presse, hier mardi à Ouagadougou.

«Il s’est agi pour lui (ministre) de donner les détails sur les mesures sociales du chef de l’Etat dans son secteur», rapporte le journal.

A ce propos, Aujourd’hui au Faso met en exergue : «Mesures sociales sur l’eau et l’assainissement: Ambroise Ouédraogo dévoile une cagnotte de 6,7 milliards pour amortir l’impact».

Pendant ce temps, Le Pays publie «la clé de répartition du budget du plan de riposte sanitaire» contre le Covid-19, d’un montant total de 77 milliards 900 millions 426 mille 21 francs CFA.

Le même journal rapporte qu’à travers une déclaration, le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) appelle à la transparence dans la gestion des fonds alloués à la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus au Burkina Faso.

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, il fait un zoom sur les déplacés internes de la région du Centre-nord, mentionnant: «Ils ont fui le terrorisme, ils redoutent maintenant le Covid-19».

Dans sa rubrique ‘’Regard sur l’actualité’’, L’Observateur Paalga revient sur l’éventuelle réouverture des marchés, titrant : «Attention, danger de mort !».

Selon le journal, les autorités communales de Ouagadougou, ville la plus touchée du pays, qui compte le plus grand nombre de cas de contamination au Covid-19 en Afrique de l’ouest, envisagent de reconsidérer l’une des mesures phares dans la prévention du coronavirus.

«Alors qu’on attendait d’elles (autorités communales) une application rigoureuse des consignes de riposte à la pandémie», commente L’Observateur Paalga, déplorant que «les autorités communales de la capitale ont choisi tout simplement de faire dans le relâchement suicidaire».

ALK/te/APA

Réagir à cet article