Maroc-Cinéma-Festival

Cinéma: un film marocain aux Césars

APA-Rabat (Maroc)

La dernière fiction de la marocaine Sofia Alaoui est nominée à la prestigieuse cérémonie des Cesars 2021.

Le film « Qu’importe si les bêtes meurent » de la jeune cinéaste marocaine Sofia Alaoui, est nominé par l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma à la 46eme éditions des Césars, indique mercredi un communiqué du Centre cinématographique marocain (CCM), parvenu à APA. Le plus prestigieux événement cinématographique de France et un des plus importants au monde est prévu à Paris le 12 mars 2021.

Après sa sortie en 2019, ce court métrage a participé à la compétition internationale du festival de Sundance aux Etats-Unis en 2020 et a remporté le Grand Prix du jury de cette célèbre rencontre considérée comme étant l'une des plus importante du cinéma indépendant au monde, rappelle le CCM.

Le film a également participé en février de l’année dernière à la compétition officielle du Festival International du Film de Court métrage de Clermont-Ferrand, en France, le plus grand rendez-vous du film de court métrage dans le monde. Il a aussi participé au Festival national du Film de Tanger, au Maroc, (février-mars 2020), puis au Festival International du Court-métrage de Sao Paolo, au Brésil (août 2020), et au Festival International du Film Francophone de Namur, en Belgique (octobre 2020).

En plus des Césars, « Qu'importe si les bêtes meurent » est également nominé aux prochains Oscars prévus en avril 2021 aux Etats-Unis.

Produit par la société Jiango films, avec le soutien CCM, « Qu'importe si les bêtes meurent » raconte en langue amazigh (berbère) l'histoire d'Abdellah, un jeune berger et son père, qui assistent à la mort de leurs bêtes dans les hautes montagnes de l'Atlas marocain. Abdellah doit donc aller se ravitailler dans un village environnant, avant de s'apercevoir que ce dernier a été déserté à cause d'un mystérieux événement.

HA/APA

Réagir à cet article