Sénégal-Presse-Revue

Le désaccord de l’opposition sur la modification de la Loi électorale alimente les quotidiens sénégalais

APA-Dakar (Sénégal)-

La presse sénégalaise parue mardi met en exergue le désaccord de l’opposition sur la modification de la loi électorale, devant autoriser à l’électeur de prendre au moins cinq des 47 bulletins en compétition aux législatives du 30 juillet 2017, conformément à une décision retenue par la Commission électorale nationale autonome (Cena) et les plénipotentiaires des partis et coalitions.

Même si Le Soleil informe que l’Assemblée nationale sera bientôt saisie de cette proposition consensuelle de 5 bulletins par le Cena, L’As, lui, parle d’un «dialogue de sourds».

L’As ajoute que l’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire demain, mais qu’une partie de l’opposition ressuscite le «Front du Non».

Pourtant, le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, estime qu’ «il n’y a pas de difficultés sauf si on cherche des complications».

«Modification de l’article L 78-Désaccord électoral», note EnQuête, dans lequel journal, le ministre Abdoulaye Daouda Diallo affirme que «si le Code électoral ne change pas, l’électeur sera obligé de prendre la totalité des 47 bulletins».

L’Observateur poursuit le choix proposé d’au moins cinq bulletins pour le vote et fait «les comptes et mécomptes d’un consensus».

«Session extraordinaire sur l’article L 78-Le +consensus+ va à l’Assemblée», écrit Le Quotidien.

Pour Walfadjri, contre la modification du Code électoral, «l’opposition prépare un 23 juin bis».

Traitant des législatives, Sud Quotidien fait «la chronique d’un scrutin de tous les dangers».

«La mère des batailles aura lieu dans la capitale : Pourquoi Dakar donne des insomnies à Macky», titre Le Témoin.

Pour une large victoire de Benno Bokk Yakaar dans la capitale, Libération constate que tous les militants de Dakar ses mobilisent autour du ministre de l’Economie, Amadou Bâ, tête de liste départementale.

Le Quotidien consacre sa Une à la tournée du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement dans les quartiers de Dakar victimes de la pénurie d’eau, et note que «Mansour Faye se jette à l’eau».

Pour mettre fin à ces pénuries d’eau à Dakar, Le Soleil informe de la construction de deux forages aux Parcelles assainies.


TE/APA

Réagir à cet article