à l'instant

    Libye-Politique

    Le Premier ministre libyen appelle à des élections présidentielles et parlementaires

    APA-Tripoli (Libye)

    Le chef du gouvernement d’union nationale en Libye, Faez Sarraj, a appelé à l’organisation d’élections présidentielles et parlementaires en 2018 pour mettre fin au chaos politique et sécuritaire dans lequel se trouve le pays depuis la chute de son ancien leader Mouammar Kadhafi en 2011.

    De telles élections directes devront déboucher sur des institutions ayant un mandat de 3 ans ou jusqu’au parachèvement de l’élaboration d’une constitution et du vote de celle-ci par référendum », a indiqué M. Sarraj dans un discours télévisé dimanche soir.


    Il a précisé que « l’accord politique et le gouvernement d’union nationale resteront en vigueur jusqu’à la désignation d’un premier ministre par le chef de l’Etat élu et l’approbation de son gouvernement par le parlement ».


    Installé à Tripoli, le gouvernement d’union nationale qui ne contrôle pas la totalité du territoire libyen est reconnu par l’ONU, mais il est contesté par un autre gouvernement basé à Tobrogh, dans l’est du pays, et reconnu par l’unique parlement élu.


    M. Sarraj a proposé une feuille de route de 9 points pour sortir le pays de la crise et relancer l’accord politique signé au Maroc fin 2015 sous les auspices de l’ONU.
    Il a préconisé la supervision et la surveillance des élections électorales et parlementaires par le Haut commissariat aux réfugiés en coordination avec l’ONU.


    MOO/of/APA

    Réagir à cet article