à l'instant

    Centrafrique-Presse-Revue

    Le remaniement ministériel en vedette dans les journaux centrafricains

    APA-Bangui (Centrafrique) –

    Le remaniement opéré la veille au sein du gouvernement fait ce mercredi la une de la quasi-totalité des journaux centrafricains, à l’image du Petit Observateur Centrafrique qui titre « C’est officiel le décret portant nomination des membres du gouvernement Sarandji 2 : liste complète, identité et analyse.»

    Ce nouveau gouvernement compte 16 entrants et 5 femmes, rappelle Le journal dans lequel on peut voir la photo de certains membres du nouveau gouvernement.

    L’Agence Centrafrique Presse (ACAP), pour sa part, titre : ‘’Le Président Faustin Archange Touadéra remanie son gouvernement’’. L’ACAP souligne que le nouveau gouvernement est marqué par l'arrivée de 14 nouvelles figures, parmi lesquelles Ange-Maxime Kazagui, ancien candidat à l'élection présidentielle de décembre 2015, Jean-Louis Opalégna, avocat de Francis Bozizé, et Gotran Djono Ahaba, proche de l'ancien président Michel Djotodia.

    L'autre fait marquant, selon l’agence de presse nationale, est le retour remarqué de Marie-Noëlle Koyara, au ministère de la Défense nationale, poste qu'elle avait déjà occupé pendant la transition sous la présidence de Catherine Samba Panza.

    L’ACAP signale que ce nouveau gouvernement, attendu depuis plusieurs semaines et dirigé par Simplice Mathieu Sarandj,i intervient environ 18 mois après sa mise en place le 11 avril 2016.

    Le Pays, un autre quotidien, titre : « Nouveau gouvernement et nouvelle politique avant qu’il ne soit trop tard »

    Pour sa part, le quotidien La Fraternité publie la liste des 34 ministres, en titrant « Décret portant nomination du gouvernement Sarandji 2 »

    Le Citoyen, l’un des plus anciens quotidiens de Bangui, relève qu’un remaniement n’est pas un jeu de cache-cache.

    L’Hirondelle arbore ce titre : ‘’Décret N°17. 324, portant nomination ou confirmation des membres du gouvernement Sarandji 2’’.

    Au total, 18 personnalités, selon ce journal restent au même poste, comme Flavien Mbatta à la Justice, alors qu'une Cour pénale spéciale doit commencer à instruire les graves atteintes aux droits de l'homme commis depuis 2003, ou changent de portefeuille, comme Jean-Serge Bokassa de la Sécurité à l'Administration du territoire.

    ‘’Centrafrique : L’annonce d’un remaniement gouvernemental fait un drôle d’effet parmi les membres de l’actuel gouvernement’’, titre le journal Corbeau News là où L’Hirondelle se pose cette question : ‘’Un dialogue ou un remaniement comme solution ou bien l’un des deux ?’’


    BB/cat/APA

    Réagir à cet article