Rwanda-Environnement

Le Rwanda relâche cinq rhinocéros noirs de l’est dans une réserve

APA-Kigali (Rwanda)

Cinq rhinocéros noirs de l’est transférés au Rwanda depuis des zoos européens en juin 2019 ont été relâchés avec succès dans un enclos plus large, dans le cadre d’un processus soigneusement géré visant à les acclimater à leur nouveau domicile dans le parc national d’Akagera, dans l’est du pays, a annoncé mercredi un communiqué officiel dont APA a obtenu copie.

Les trois femelles et les deux rhinocéros mâles, âgés de deux à neuf ans, venaient de Flamingo Land dans le Yorkshire, du parc de safari Dvur Kralove de la République tchèque et du safari de Ree Park au Danemark, a indiqué le Rwanda Development Board (RDB).

Selon certaines informations, les animaux lâchés seraient des descendants de rhinocéros qui, il y a plus de 40 ans, ont été enlevés d’Afrique de l’Est et transportés dans des zoos en Europe.

Les rhinocéros noirs de l’est arrivent au Rwanda après une série d’autres rhinocéros importés d’Afrique du Sud en 2017.

Le transfert des rhinocéros est le résultat de ce qui a été décrit comme « une collaboration unique entre l’Association européenne des zoos et des aquariums (EAZA), le gouvernement du Rwanda et l'ONG de conservation African Park ».

Depuis 2010, le parc national de l’Akagera a connu une renaissance, le braconnage étant pratiquement éradiqué, permettant la réintroduction d’espèces clés, notamment des lions en 2015, qui ont triplé en nombre depuis lors et des rhinocéros en 2017, soit une décennie après qu’ils ont été vus pour la dernière fois au Rwanda.


CU/abj/fss/te/APA

Réagir à cet article