à l'instant

    Guinée Bissau-Législatives-Résultats

    G’Bissau : la commission nationale électorale confirme les résultats provisoires

    APA-Bissau (Guinée-Bissau) De correspondant: Nouha Mancaly

    "48 heures" après l'annonce des résultats provisoires, "la Commission nationale électorale CNE a publié le résultat final et préparera pour le publier dans le bulletin officiel avec les résultats des élections", a annoncé l'institution dans un communiqué distribué tard dans la soirée du vendredi.

    Le président de la République, José Mário Vaz, a également été officiellement informé par la CNE des résultats finaux des élections législatives du 10 mars dernier, selon une source de cette institution.

    La Commission nationale électorale de la Guinée-Bissau (CNE) a annoncé tard dans la soirée du vendredi que les résultats provisoires des élections législatives, annoncés mercredi, ont été considérés ce vendredi 15 mars, définitifs, confirmant ainsi la majorité relative du Parti africain de l’indépendance de la Guinée-Bissau et Cap Vert (PAIGC).

    Le PAIGC vainqueur avec une majorité relative 

    Les résultats provisoires indiquent que le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) a obtenu 47 sièges sur les 102 que comptent le parlement, le Mouvement pour l'alternance démocratique (Madem G-159 27, le Parti de rénovation sociale (PRS) 21, l'Assemblée du peuple-Uni - Parti démocratique de Guinée-Bissau (APU / PDGB) 5, l'Union pour le changement (UM) et le Parti de la nouvelle démocratie (PND), tous dotés d'un député chacun. 

    Les élections législatives de dimanche ont été imposées par la communauté internationale pour tenter de mettre fin à la crise politique dans le pays, qui depuis 2015, lorsque le président José Mario Vaz  avait limogé le Premier ministre de l'époque Domingos Simoes Pereira, qui détenait la majorité absolue au Parlement.

    Le Premier ministre de l'époque, Domingos Simões Pereira, devrait être reconduit dans ses fonctions de chef du gouvernement, mais avec une majorité relative. 

    Toutefois, le PAIGC a déjà signé un accord parlementaire pour gouverner avec l'APU / PDGB, l'UM et le PND et devrait obtenir le soutien de ses nouveaux alliés pour s’assurer la majorité des représentants élus.

    Les autres formations politiques que le MADEM et PRS, ont également signé un accord parlementaire.

     

    NM/cd/APA

    Réagir à cet article