à l'instant

    • Un marché dakarois ravagé par un incendie

      APA – Dakar (Sénégal) Par Oumar Dembélé - — Un violent incendie s’est déclaré mardi matin au marché de Thiaroye, dans la banlieue dakaroise, consumant « une trentaine de cantines », a appris APA de source médiatique.

    • Un consortium belgo-franco-marocain pour construire le plus impor...

      APA-Yaoundé (Cameroun) - — L’entreprise belge Besix Group, dans un communiqué publié mardi, annonce avoir été chargée de la construction de la centrale hydroélectrique camerounaise de Nachtigal (Centre), pré...

    • Les produits congelés importés font le régal des Congolais

      APA-Brazzaville (Congo) De notre correspondant : Léon Charles Moukouri - — Les produits congelés importés de l’étranger, notamment la viande de bœuf, de mouton et de porc ainsi que la volaille sont particulièrement consommés en République du Congo. Vendue...

    Togo-Presse-Revue

    Les meetings de l’opposition en vedette dans la presse électronique togolaise

    APA-Lomé (Togo) -

    Tous les sites d’informations togolais commentent largement ce lundi les trois meetings d’informations organisés hier dimanche par la coalition des 14 partis de l’opposition.

    « Meeting de la coalition des 14: les nouvelles directives seront communiquées », titre Globalactu qui informe que l’opposition a organisé, la veille, des rencontres  dans les quartiers de Baguida, Avénou et Agoè Zongo pour « donner les nouvelles directives aux populations du Grand Lomé, sur la suite de la lutte engagée depuis le 19 août 2017 contre le régime de Faure Gnassingbé. »

    Ces  meetings, poursuit le portail, sont dirigés respectivement par Jean-Pierre Fabre, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Brigitte Adjamagbo Johnson, la coordinatrice de la coalition des 14 et Me Yawovi Agboyibo, le président du Comité d’action pour le renouveau (CAR).

    Pour justifier ces rencontres politiques, le site informe que la coalition des 14 partis politiques dit tabler sur le dilatoire dont fait preuve  le régime en place et son refus de respecter ses engagements, notamment « la mise en œuvre des mesures d’apaisement, l’arrêt des préparations unilatérales de consultations électorales ainsi que l’arrêt des persécutions, arrestations, poursuites à l’encontre des militants et dirigeants des partis politiques de l’opposition et de la société civile et aussi face à la stagnation du dialogue ».

     « La coalition des 14 a voulu organiser une dizaine de meetings dans 9 quartiers de Lomé. Mais le ministère de l’administration territoriale n’a donné son accord que pour trois quartiers, arguant qu’il ne pourra assurer la sécurité des 9 meetings », écrit Globalactu qui informe par ailleurs que « depuis l’arrêt concédé des manifestations de rue pour cause du dialogue qui n’a pas donné les résultats escomptés, la coalition des 14 a du mal à remobiliser les populations dans les rues sur toute l’étendue du territoire national. »

    La crise sociopolitique togolaise a-t-elle retrouvé une stabilité ? Non, répond la coordinatrice de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, Brigitte Adjamagbo-Johnson, dans des propos rapportés par l’agence de presse Afreepress.

    Selon la coordinatrice, la crise sociopolitique que traverse le Togo bientôt un an ne connaitra sa fin que si le peuple  trouve satisfaction de ses revendications. Elle ajoute que « les togolais sont déterminés et en attente de quelque chose et qu’elle ne voit pas ses concitoyens retourner à la résignation», écrit l’agence.

    «Que l’on ne se fasse pas plaisir en rêvant qu’aujourd’hui nous commençons à nous résigner et que nous allons encore supporter cette gouvernance pendant des années », prévient Brigitte Adjamagbo Johnson qui note par ailleurs que « le risque que l’on prend en s’enfermant dans cette manière d’interpréter le calme apparent qu’il y a dans le pays, c’est qu’un jour la situation explose plus fort que le 19 août 2017 ».

    Après ces meetings, l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC, parti membre de la Coalition des 14) effectuera cette semaine une tournée dans la partie septentrionale du pays, informe pour sa part le site d’informations Icilome qui cite Eric Dupuy, le chargé à la communication de l’ANC.


    NML/cat/APA

    Réagir à cet article