Sénégal-Presse-Revue

Les mises en garde de Macky Sall à l’opposition à la Une au Sénégal

APA-Dakar (Sénégal) Par Edouard Touré

Les quotidiens sénégalais reçus samedi à APA traitent en priorité des mises en garde hier du Chef de l’Etat, Macky Sall, à l’opposition contre toute tentative de déstabilisation du pays.

« Risque de troubles à l’ordre public-Macky menace », rapporte EnQuête, expliquant que l’inauguration de la mosquée de Guédiawaye (banlieue dakaroise) a rapidement pris, hier, les allures d’un meeting politique.

Ce faisant, ce journal relaie les mises en garde du président Sall à l’opposition : « Que personne ne croit qu’il pourra, avec des manigances, des combines, de l’indiscipline, amener le pays dans une situation chaotique ».

« Inauguration de la mosquée de Guédiawaye-Macky sermonne l’opposition », titre Le Quotidien, dans lequel journal, le président affirme : « On ne laissera personne plonger le pays dans la peur ».

Selon nos confrères, Macky Sall a profité de l’occasion pour railler El Hadj Malick Gakou (président du Grand parti) en le qualifiant de « leader du petit parti ».

Sall poursuit dans L’As : « Aucune tentative de déstabilisation ne sera acceptée ».

Dans L’Observateur, Macky Sall renchérit : « Personne ne peut déstabiliser ce pays ».

Quoi qu’il en soit, Vox Populi note que « Macky et l’opposition font monter la tension » et qu’on s’achemine vers « un dimanche de tous les dangers » avec la publication de la liste définitive des candidats à la présidentielle.

De son côté, Walf Quotidien traite de la radiation de l’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall, de la liste des députés et fait « la chronique d’un supplice sans fin ».

« Révocation juridique de la révocation de Khalifa Sall de son poste d député-La pomme d discorde ! », s’exclame Sud Quotidien.


TE/APA

Réagir à cet article