Sénégal-Presse-Revue

Les quotidiens sénégalais racontent le coup de folie d’Ousseynou Sy

APA – Dakar (Sénégal) Par Abdourahmane Diallo -

Les quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA traitent pour l’essentiel de l’incendie d’un bus scolaire italien par un chauffeur d’origine sénégalaise qui, à travers cet acte, voulait dénoncer la politique migratoire du gouvernement italien.

« Un acte Sy terrible » barre à sa Une Le Quotidien avant d’informer à sa page 3 qu’« une tragédie a été évitée de justesse ce mercredi près de Milan quand un chauffeur de bus d’origine sénégalaise, nommé Ousseynou Sy, a pris en otage une cinquantaine de collégiens avant de mettre le feu sur le véhicule pour des raisons encore confuses. Le mobile terroriste n’est pas exclu ».

Revenant sur les raisons de ce « coup de folie », Enquête reprend cette déclaration qu’aurait lâchée le mis en cause : « Les morts en Méditerranée doivent être arrêtés. Je veux y mettre fin ». Dans ses colonnes, le journal fait état de « la colère froide » de Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur italien « qui évoque la possibilité de retrait de la nationalité italienne à M. Sy ».

Vox Populi s’intéresse à cette même actualité et informe qu’il y avait « 51 élèves à bord » du bus incendié mais tous ont été « sauvés ». Les infractions retenues contre lui sont « enlèvement et agissements à des fins terroristes », écrit de son côté L’Observateur avant de préciser que l’homme âgé de 46 ans et père de deux enfants de 12 et 18 ans a été mis aux arrêts par la justice italienne.

Sous le titre « Macky au centre des expositions », le même journal s’intéresse à la cérémonie de prestation de serment du président Macky Sall, réélu au sortir de l’élection présidentielle du 24 février dernier. A ce propos, le journal souligne qu’« Après les projets, Diamniadio (périphérie de Dakar) va accueillir la cérémonie de prestation de serment du Président Sall (et que) les services de sécurité, du protocole et de la com’ (sont) en mission de reconnaissance sur les lieux ».

Sur tout autre sujet, Sud Quotidien revient sur ce qu’il qualifie d’« alerte rouge ! » avant de mentionner ces sous-titre : « plus d’1,2 million d’hectares perdus en 5 ans, en 30 ans, 920734,4 ha de forêt (ont) disparu à Médina Yéro Foulah, Djoudj, tenaillé en pêche et chasse illégale, divagation du bétail et infrastructures obsolètes, (la) +Grande Niaye+ attend toujours son décret, le Technopole +agressé+ de toute part ; Parc de Hann : Dakar +perd+ son poumon vert ».

Le quotidien national Le Soleil consacre sa parution du jour à la sécurisation des marchés suite à la recrudescence des incendies notés sur les lieux de négoce et informe que « Six mesures » ont été prises pour faire face à ce problème.

Le quotidien L’AS, pour sa part, se penche sur ce qu’il qualifie de « véritable menace pour les opérateurs téléphoniques » et signale que ces derniers sont sérieusement menacés par les « Over the Top » (OTT) ou « service de contournement » qui engendre un manque à gagner énorme pour les opérateurs. A titre d’exemple, écrit nos confrères, « la Sonatel perd 20 milliards à cause des OTT ».

Le quotidien spécialisé Stades, de son côté, s’attarde sur le trio d’attaque de feu des « Lions » et arbore ce titre : « Mané – Sarr – Niang, La MSN, trio flamboyant » de l’équipe nationale du Sénégal.

Le même journal signale, par ailleurs, que l’équipe du Sénégal des U23 devra s’imposer à Thiès en match retour comptant pour la qualification de la CAN U23 puisqu’elle a été battue, hier, par la Guinée 2 buts à 1.


ARD/cat/APA

Réagir à cet article