Sénégal-Presse-Revue

Les suites de la mort d’un orpailleur, la réponse de Macky Sall au juge Dème et le verdict du procès de Barthélémy Dias à la Une

APA-Dakar (Sénégal)-

Les quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA traitent d’une diversité de sujets, dominés par le suites de la mort, lundi dernier, d’un orpailleur Yamadou Sagna, tué par un agent des Douanes, la réponse de Macky Sall au juge démissionnaire du Conseil supérieur de la magistrature, Ibrahima Dème, et le verdict du procès de procès de Barthélémy Dias attendu aujourd’hui.


«Meurtre d’un jeune orpailleur à Saraya-Un auxiliaire des douanes est le tireur», révèle Libération dans sa manchette.

Le Quotidien informe que le jeune Yamadou Sagna a été enterré hier à Kédougou, mais que «Macky Sall fait le mort» sur ce sujet en Conseil des ministres.

Pourtant, Le Témoin indique qu’après les violentes émeutes à Kédougou, «l’Etat joue l’apaisement» avec «le Chef de l’Etat qui offre 3 millions f cfa à la famille de la victime et demande l’ouverture d’une enquête».

De son côté, L’Observateur déroule toujours le film des évènements de Saraya, mais souligne que «l’Etat prend des engagements fermes».

Quoi qu’il en soit, Walfadjri qualifie «le Sénégal (de) terre de bavures» et rappelle que 12 cas sont enregistrés avec Macky Sall, 25 sous le régime libéral.

A sa une, L’Observateur parle du projet du nouveau code de la route et estime que «l’Etat veut saigner les chauffeurs» car, les amendes forfaitaires vont passer de 6000 f cfa à une somme dissuasive.

Revenant sur le Conseil des ministres, Le Soleil affiche cette volonté de l’Etat d’ «améliorer l’efficacité du système judiciaire».

«Démission du juge Dème du Csm-Les objections de Macky Sall», titre EnQuête.

Dans ce journal, le chef de l’Etat affirme : «Les réformes du Conseil supérieur de la magistrature (Csm) entreprises depuis mon arrivée au pouvoir ont permis de mieux positionner notre appareil judiciaire dans son environnement national et international, marqué par des problèmes nouveaux et des enjeux complexes».

Toutes choses qui font donner au Quotidien «la réponse de Macky Sall au juge Dème».

Pour Sud Quotidien «Macky Sall confirme Dème» et demande le Gouvernement à améliorer l’efficacité du système judiciaire dans le respect scrupuleux de la Constitution.

Pendant ce temps, L’As titre sur la délibération aujourd’hui du procès de l’affaire Ndiaga Diouf et écrit que «Barthélémy Dias retient son souffle».


TE/APA

Réagir à cet article