Centrafrique Presse Revue

L’insécurité et la fondation de la première Dame de Centrafrique au menu des quotidiens

APA Bangui (Centrafrique)

La presse quotidienne centrafricaine de ce jeudi est dominée par les nouvelles de l’insécurité et le financement par la société ALERE de la fondation de la Première Dame de Centrafrique, Brigitte Touadéra.

Les forces de l’ordre désarmées par les antis balakas à Bozoum titre L’ECUREUIL. Selon ce quotidien, les autorités administratives de Bozoum, localité située au nord-ouest du pays ont décidé de la paralysie des services administratifs suite au désarmement des policiers et gendarmes par les anti balakas de la localité dans la nuit de mardi à mercredi.

Reprenant cette information, le RJDH un autre quotidien de Bangui signale que les régions de Paoua, Ngaoundaye et les villages environnants dans la prefecture de l’Ouham Pendé dont Bozoum est le chef-lieu sont sous tension sécuritaire.

Des informations distillées dans la ville font état d’une imminente attaque des groupes armés assimilés aux ex sélékas et à la Révolution Justice.

C’est dans ce contexte que les policiers et gendarmes ont vu leurs armes ravies par les antis balakas pour se préparer à se battre contre ces groupes armés rivaux.

Ce comportement des antis balakas est fermement condamné par le maire de la ville explique le journal.

Toujours concernant l’insécurité au quotidien que vit la RCA, le RJDH annonce qu’un homme a été mortellement blessé par les casques bleus à l’aéroport de Bangui.

Le RJDH révèle que dans la matinée de mercredi, la base du contingent Bangladesh à l’aéroport de Bangui est prise d’assaut par une cinquantaine de jeunes qui accusent les casques bleus d’avoir tiré sur un homme qui se baladait dans leur secteur.

Cependant pour le journal LE LANGAGE, un jeune dont l’identité est inconnue a escaladé le mur pour tomber dans la base militaire de la MINUSCA à l’aéroport de Bangui. Une culotte noire, entachée de sang, telle est sa trace dans cette base militaire.

Pour ce journal, le tireur qui est un élément de la MINUSCA basé dans une guérite en l’air l’avait pris pour un voleur

L’Agence Centrafrique Presse (ACAP) s’est intéressée à l’annonce de la première Dame de Centrafrique, Brigitte Touadéra au retour d’Addis Abéba où elle a participé à la 19ème assemblée générale ordinaire de l’association des premières dames d’Afrique en marge du 29ème sommet des Chefs d’Etats et du gouvernement de l’Union Africaine.

Selon l’ACAP l’épouse du Chef de l’Etat, a exprimé sa gratitude à sa descente d’avion à la société ALERE qui a débloqué la somme de 17 milliards de FCFA pour soutenir les œuvres sociales que sa fondation « cri du cœur d’une Mère » va mener en Centrafrique.

Selon cette agence la fondation va intensifier grâce à ce financement la lutte contre le VIH/SIDA et les autres maladies sexuellement transmissibles de même que la mortalité maternelle et infantile.

BB/of/APA

Réagir à cet article