à l'instant

    • Présidence CEMAC : Paul Biya succède à Idriss Déby

      APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant: Adam Hassane Deyé — Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale), ont désigné, dimanche, à N’Djaména lors du sommet de l’...

    • CAN-2019/U23 : Le Maroc éliminé par la RDCongo

      APA-Rabat (Maroc) — L'équipe marocaine de football des moins de 23 ans (U23) a été éliminée par son homologue de la République Démocratique du Congo, malgré sa victoire en match retour du 2è tour des...

    • CAN 2019 : Le Bénin arrache sa qualification, le Togo éliminé

      APA- Cotonou (Bénin) De notre Correspondant : Ulvaeus Balogoun — Les Écureuils du Bénin se sont imposés (2-1) ce dimanche soir au Stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou et s’offrent le droit de participer à la prochaine Coupe d’Afrique des...

    EEAU-Yémen-Crise

    L’offensive lancée sur le port d’Al-Hodeidah renforce les chances d’une solution politique à la crise au Yémen (Ambassadeur Emirati)

    APA-Rabat (Maroc)

    L’ambassadeur plénipotentiaire des Emirats arabes Unis au Maroc, Ali Salem Kaabi a affirmé que l’offensive menée par les forces pro-gouvernementales au Yémen, appuyées par la coalition arabe pour la récupération du port d’Al-Hodeidah des milices Houthies, « renforce les chances d’une solution politique à la crise au Yémen ».

    « Nous croyons que la récupération du port d’Al-Hodeidah des milices Houthies augmentera les chances d'une solution politique à la crise au Yémen après trois années d'impasse, sachant que les Houthis ont bénéficié du soutien qui leur apporte l'Iran pour faire du port d’Al- Hodeidah une plateforme de trafic d'armes et de la saisie de l'aide humanitaire vendue sur le marché noir », a déclaré le diplomate émirati.

    « Aucune mesure n’a été prise pour contrer ces activités, en dépit des appels lancés par de nombreux pays de  la coalition arabe, dirigée par l'Arabie Saoudite », a-t-il regretté, ajoutant que la communauté internationale a souligné l’impératif de prendre une « position ferme » pour mettre fin au conflit et contercarrer l'intransigeance des Houthis à parvenir à une solution politique ».

    Il a souligné que les Emirats Arabes Unis participent à cette opération militaire, qui intervient dans le cadre des efforts pour instaurer la sécurité, la stabilité et la paix au Yémen, conformément aux résolutions des Nations Unies, soulignant que la libération du port d’Al-Hodeidah des putshistes yéménites, vise à « assurer l’acheminement des aides humanitaires au peuple yéménite ».

    Cet assaut intervient également après que les Houthis aient rejeté à plusieurs reprises les propositions de l'émissaire de l'ONU pour remettre le port à une partie tierce, a rappelé le l’ambassadeur émirati, qui affirme la position de son pays qui appuie les efforts de l'envoyé spécial de l'ONU au  Yémen, Martin Griffiths, afin de trouver une solution définitive à la crise du Yémen.

    « La Coalition arabe et les Émirats arabes unis travaillent en étroite collaboration avec les organismes d'aide internationaux pour faire en sorte que les besoins de la population civile soient satisfaits de manière à atténuer leurs souffrances ».

    Et d’ajouter que la communauté internationale « sait clairement que l’Iran a réussi à s’ingérer dans les affaires yéménites via les milices Houthies, en ce sens que les Iraniens se sont emparés du port d’Al-Hodeidah pour l’utiliser à des fins de trafic d'armes.

    Par conséquent, l'opération militaire pour libérer Al-Hodeidah intervient pour évacuer le port de la présence iranienne et sauver la situation humanitaire au Yémen.

    Situé dans l’ouest du Yémen,  le grand port d’Al-Hodeidah, sur la mer Rouge, constitue un enjeu stratégique, étant le point d’entrée d’une bonne partie des importations et de l’aide humanitaire en territoire yéménite.

    Cette opération militaire sera suivie certainement par d’autres  opérations humanitaires outre une opération de mise à niveau globale du port pour accroître sa capacité de déchargement afin de répondre aux appels humanitaires internationaux tendant à venir en aide au peuple du Yémen, a assuré le diplomate émirati.

    Certes, l'opération militaire, dirigée par la coalition arabe avec la participation des forces pro-gouvernementales et de la résistance populaire, pour libérer Al-Hodeidah, « marquera une étape historique dans l’épopée de libération du sol yéménite de la présence des Houthis et  de l’Iran ».

    Pour rappel, les Emirats arabes Unis ont fourni, entre 2015 et 2018, une aide de plus de 3,7 milliards de dollars au Yémen, ciblant plus de 13,8 millions Yéménites, dont 5,3 millions d'enfants.

    HA/APA

    Réagir à cet article