à l'instant

    • Le Cameroun en croisade contre le pillage de ses forêts et le bra...

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola - — Le ministre camerounais de l’Administration territoriale (Minat), Paul Atanga Nji a demandé, à travers une note circulaire adressée aux gouverneurs de région, préfets et sous-préfe...

    • Tchad : Kodi Mahamat nouveau président de la Ceni

      APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant : Adam Hassane Deyé - — L’enseignant-chercheur Kodi Mahamat a été désigné président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), annonce dans un communiqué reçu à APA le Cadre national de di...

    • Nouakchott « regrette » la décision de Trump concernant le Golan

      APA-Nouakchott (Mauritanie) De notre correspondant : Mohamed Moctar - — La Mauritanie a dit « regretter profondément » la signature par le président américain Donald Trump d’un décret reconnaissant de facto « la souveraineté israélienne sur les plateau...

    RD Congo-Ebola-Vaccin

    L’OMS remet 5.400 doses de vaccin anti-Ebola à la RD Congo

    APA Kinshasa (RD Congo)

    Au total, 5.400 doses de vaccins anti Ebola ont été remises, mercredi à Kinshasa, au gouvernement congolais par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le cadre de la lutte contre la nouvelle épidémie de ce virus qui s’est déclarée depuis avril 2018 à Bikoro, dans la province de l’Equateur (Nord-Est).

    « Ce vaccin a déjà été testé en Afrique de l’Ouest où il avait donné de bons résultats », a précisé l’OMS.

    Selon le ministre congolais de la Santé, Dr Oly Ilunga, il ne sera pas procédé à une « vaccination de masse », mais plutôt à une « vaccination ciblée ».

    « L’opération ne concernera que les gens qui sont en contact avec des cas suspects ou confirmés », a précisé le ministre.

    Au même moment, l’Union africaine a dépêché ce mercredi une équipe de trois experts, conduite par le Dr John Nkengasong, directeur du Centre africain pour la prévention des maladies, en vue d’appuyer le gouvernement congolais dans la riposte contre Ebola.

    A cet effet, les experts de l’Union africaine prévoient de descendre sur le lieu où l’épidémie a été déclarée, dans la province de l’Equateur.

    La nouvelle épidémie d’Ebola, la neuvième du genre en RD Congo depuis 1976,  a été confirmée le 03 mai par le ministre de la Santé Oly Ilunga qui faisait état de 21 cas suspects depuis le début du mois d'avril, dont 17 décès.

    Au 14 mai 2018, ce sont 42 cas de fièvre hémorragique qui ont été signalés dans la région de Bikoro, dont 2 confirmés, 20 probables et 20 suspects.

    La dernière flambée d’épidémie d'Ebola en RDC remonte à  2017 et était intervenue à Likati, une zone située dans la province du Bas-Uélé (Nord-Est). Rapidement circonscrite, elle avait fait officiellement 4 morts.


    MYW/te/APA

    Réagir à cet article