Malawi-ONU-Albinisme

L’ONU exige la fin des attaques contre les albinos au Malawi

APA-Lilongwe (Malawi)

L’Organisation des Nations Unies a condamné mercredi les attaques continues contre les albinos au Malawi et appelé le gouvernement à prendre des mesures drastiques contre les auteurs de ces violences.

La Représentant -Résidente des Nations Unies au Malawi, Maria Jose Torres a déploré la récente attaque contre une vieille femme atteinte d’albinisme.

Tafwauli Ngona, 92 ans, a été amputée de deux de ses orteils par des inconnus à son domicile de Mzimba, un district du nord du Malawi.

« Alors que les contestations politiques s’intensifient contre la Cour constitutionnelle (contestation des résultats de l’élection présidentielle de l’année dernière), cette attaque suscite des inquiétudes pour la sécurité des personnes vivant avec l’albinisme », a-t-elle déclaré.

Elle a appelé les autorités du Malawi à s’assurer qu’il y ait des ressources financières suffisantes pour mettre pleinement en œuvre le plan d’action national sur les personnes atteintes d’albinisme.

Par ailleurs, la police a arrêté trois suspects, dont un docteur-sorcier, en relation avec l’attaque contre Mme Ngona.

FT/jn/lb/te/APA

Réagir à cet article