à l'instant

    Sénégal-Université-Technologie

    L’université de Dakar lance deux plateformes numériques

    APA-Dakar (Sénégal)

    L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCDA) a procédé, vendredi à Dakar, au lancement du Certificat Informatique et Internet (C2i) et de l’environnement numérique de travail (ENT), deux plateformes numériques destinées à la communauté universitaire.

    « Le Certificat Informatique et Internet (C2i) est un programme qui vise à harmoniser les formations que nous proposons depuis quelques années et qui concernent les notions de base de l’Informatique, l’utilisation des outils de traitement de texte, de calcul et présentation comme PowerPoint. Il permet aux apprenants de connaître les règles de bon usage du numérique, de savoir comment faire des recherches sur Internet, comment utiliser les outils de collaboration et de partage en ligne », a expliqué Modou Fall, le Coordonnateur du C2i.

    Il s’exprimait à la cérémonie de mise à niveau du personnel de la Direction informatique et des informaticiens l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). L’objectif était de les capaciter pour une meilleure vulgarisation de ces nouveaux outils dans les facultés, écoles et instituts de la première université du Sénégal.


    M. Fall a fait savoir que des réflexions sont menées pour savoir « comment prendre en charge les utilisateurs ayant des connaissances poussées en Informatique et ceux qui n’ont que des connaissances basiques ».

    A ce sujet, il a informé qu’un « atelier de formation sera organisé en décembre prochain pour le Personnel Enseignant et de Recherche (PER) et le Personnel Administratif et de Service (PATS). Un autre est prévu en janvier pour les étudiants ».


    Pour la seconde plateforme, la Direction de l’Informatique et des Systèmes d’Information (DISI) de l’UCAD, dans sa stratégie de dématérialisation des procédures a mis en place un environnement numérique de travail (ENT).

    De l’avis d’Erick Fargeas, Coordonnateur du département infrastructures et systèmes d’informations et de gestion de l’UCAD, celui-ci « n’est rien d’autre qu’une plateforme fédérant l’ensemble des services fournis par l’Université Cheikh Anta Diop à sa communauté ».


    La pertinence de cet outil de dématérialisation se justifie essentiellement par la surpopulation de l’UCAD qui compte actuellement 80 000 étudiants.

    « L’UCAD est un mastodonte en termes d’accueil d’étudiants. Or, l’effectif cumulé du Personnel Enseignant et de Recherche et celui du Personnel Administratif et de Service est de 3000 personnes seulement. 1 enseignant et 1 pats encadrent en moyenne 53 étudiants », a renseigné M. Fargeas.


    A titre d’exemple, Erick Fargeas a affirmé que l’environnement numérique de travail (ENT), fournissant à chaque usager exerçant une activité à l’UCAD un accès personnalisé et sécurisé à un ensemble de services en ligne, permettra, entre autres au « PATS de formuler des demandes de congés ou d’autorisation d’absence. Les étudiants pourront aussi y consulter leurs relevés de notes ».


    ID/te/APA

    Réagir à cet article