à l'instant

    Togo-Presse-Revue

    Macron et l’ambassadeur des USA se partagent la une des sites d’informations togolais

    APA-Lome (Togo) –

    Le discours du président français Emmanuel Macron sur la crise togolaise et le constat que l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, David Gilmour, tire de cette situation politique, occupent, ce jeudi, la une de la presse électronique.

    «Crise: Macron souhaite la réussite de la facilitation, car  le statu quo n’est pas possible pour le Togo », titre Savoir News  qui informe que le président français « souhaite que les dirigeants africains puissent réussir la médiation qui est en cours et arriver à des résultats concrets ».

    Toutefois, a-t-il précisé, « il n’appartient pas à la France d’expliquer quelle est la solution  politique pour le Togo ». Une déclaration faite lors de sa visite au Nigéria et rapportée par l’agence qui, par ailleurs, écrit que pour Macron, « le président ghanéen Nana Akufo-Addo fait un gros travail de médiation (…) c’est lui qui a aujourd’hui le lead de cette négociation ».

    Macron annonce, d’après l’agence que « le président Buhari entre en période électorale bientôt » et qu’il « pense que le Nigeria aura, après cette période électorale, un rôle important à jouer pour aider à trouver une solution à cette crise ». Et d’indiquer que la France « viendra en soutien de cette solution portée par les États africains et l’Union africaine ».

    Tout comme Savoir News, Globalactu titre : « Macron : le statut quo n’est plus possible au Togo » et informe que « la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) va prescrire le 31 juillet prochain lors de son Sommet à Lomé, son ordonnance pour une sortie de crise dans ce pays de l’ouest du continent ».

    « J’ai constaté que bon nombre de Togolais sont découragés », titre le site Icilome qui s’intéresse  notamment aux propos de  l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, lequel, à l’occasion du 242ème anniversaire de l’indépendance de son pays, a estimé qu’au Togo, « la crise actuelle frappe tous les secteurs clés », au point que « beaucoup de Togolais talentueux ont quitté le pays », parce qu’ils « ne saisissent pas les opportunités dont ils peuvent profiter ».

    Pour David Gilmour, écrit le journal, le Togo peut réaliser pleinement son potentiel si seulement si tous ses citoyens prennent part à l’édification du pays.  Citant toujours le diplomate américain, le portail constate qu’ « actuellement le Togo est en concurrence avec ses voisins et d’autres pays dans le monde en vue d’appeler les investisseurs ». Toutefois, note la publication, «les investisseurs ne viendront au Togo que s’il y a la stabilité politique ».

    S’intéressant également au sujet, Togobreakingnes titre : « Togo : les Etats-Unis soutiennent la CEDEAO pour la résolution de la crise » et rappelle que « l’ambassade des Etats-Unis fait partie du groupe des 5 qui ont condamné en octobre dernier les violences issues des manifestations politiques et qui ont appelé les acteurs politiques à un dialogue sincère, apaisé et constructif ».


    NML/cat/APA

    Réagir à cet article