à l'instant

    Maroc-Environnement

    Maroc : Lancement d’une étude pour la valorisation du secteur minier

    APA-Rabat (Maroc)

    Une étude pour la valorisation des déchets miniers au Maroc a été lancée lors d’un atelier organisé, ce mercredi à Rabat, par le Secrétariat d’Etat chargé du développement durable et en présence des représentants des organismes publics, des conseils régionaux, des experts et des opérateurs économiques.

    Cette étude s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de Développement Durable (SNDD) qui se décline en sept enjeux, dont le 6ème porte sur l’économie verte, et qui vise, entre autres, le développement durable du secteur minier.

    L’étude consiste en la réalisation d’un diagnostic et de l’évaluation de l’ampleur de la pollution et des impacts des déchets miniers sur l’environnement, d’un benchmark des solutions adoptées dans d’autres pays pour les mêmes catégories des mines, du Plan d’action pour la valorisation des déchets miniers au Maroc, et enfin d’une base de données nationale pour le suivi environnemental des mines abandonnées, réhabilitées ou en cours d’exploitation.

    Cette étude contribuera également à l’examen des voies et moyens de valorisation des déchets miniers pour créer des richesses et des activités génératrices de revenus, et les transformer de l’état de déchets à l’état de matières premières prêtes à être utilisées dans des procédés industriels ou une source d’énergie.

    Pour ce qui est de la consistance de l’étude, elle se décline en quatre missions. Il s’agit d’un diagnostic et une évaluation de l’ampleur de la pollution et des impacts des déchets miniers sur l’environnement, à travers notamment l’élaboration d’une cartographie des différents types de déchets miniers et une estimation de leurs quantités et une une caractérisation des déchets miniers et leur analyse pour donner une idée sur la qualité et la quantité des métaux et autres polluants qu’ils contiennent.

    L’étude devra déboucher sur un Benchmark des solutions adoptées dans d’autres pays pour les mêmes catégories des mines avec des propositions concrètes concernant les meilleures options pour accélérer la valorisation des déchets miniers au niveau national et la réhabilitation des sites fermés ou abandonnés, ainsi qu’un schéma de gouvernance pour en assurer le suivi de manière efficiente et avec l’implication de tous les acteurs concernés.

    Elle prévoit aussi l’élaboration d’un plan d’actions permettant de pallier à l’ampleur de la pollution et des impacts des déchets miniers sur l’environnement au niveau national. Pour ce faire, ce plan devra proposer des solutions de réhabilitation pour chacun des grands sites fermés ou abandonnés, et de valorisation des déchets miniers abandonnés après l’achèvement de l’exploitation des mines et le traitement des déchets miniers en cours de production, et ce dans une démarche de promotion du développement durable.

    HA/APA

    Réagir à cet article