Maroc-Armée

Maroc: Le Roi change d’inspecteur général des armées

APA-Rabat (Maroc)

Le commandant de la zone Sud est nommé par le Roi au poste d’inspecteur général des armées. Il cumulera sa nouvelle charge avec son ancien poste.

Le Roi Mohammed VI, chef suprême et chef d'état-major général des Forces Armées Royales (FAR) a nommé, mercredi, le Général de corps d'armée, Belkhir El Farouk, inspecteur général des armées, en remplacement du général de corps d'armée, Abdelfattah Louarak. 

Le Général de corps d'armée Belkhir El Farouk a été choisi pour ce poste au vu de "ses compétences professionnelles et de l'esprit élevé de responsabilité dont il a fait preuve lors des différentes missions qui lui ont été confiées", indique un communiqué du ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie.

En l’absence du poste de chef d’état-major dans l’organigramme militaire chérifien, l’inspecteur général des FAR est  la plus haute fonction militaire au Maroc, après celle de Chef suprême des forces armées détenue par le Roi lui même.

Chargé de la  coordination entre les différents corps d’armées que sont la marine, les armées de terre et de l’air, ainsi que la gendarmerie, l’inspecteur général des FAR a également une fonction protocolaire, puisqu’il est chargé de la réception des différentes délégations militaires étrangères envoyés au Maroc. 

Jusqu’ici commandant de la zone Sud, où il a s’est récemment distingué par sa gestion des tensions autour du poste frontalier avec la Mauritanie d’El Guerguerat que des éléments du font Polisario venus d’Algérie avaient tenté de bloquer, le général de corps d'armée Belkhir El Farouk cumulera sa fonction d’inspecteur général des armes avec celle de chef de la région militaire australe.  

HA/Los/APA

Réagir à cet article