à l'instant

    Maroc-Infrastructure

    Maroc : Les tarifs de la LGV varient entre 8,70 et 34 euros

    APA-Tanger (Maroc)

    L’Office marocain des Chemins de fer (ONCF) a dévoilé la grille des tarifs de la nouvelle ligne à grande vitesse « Al Boraq », inaugurée jeudi par le Roi Mohammed VI et le président français, Emmanuel Macron.

    Selon la grille des tarifs « variables » rendus publics au cours d’une conférence de presse, un ticket 2ème classe pour le trajet Tanger-Casablanca va varier de 14 euros (149 DH) en période hors pointe à 21 euros (224 DH) en période de grande affluence.

    Le trajet Tanger-Rabat coûtera entre 115 et 172 DH (1 euro = 10,7 DH), tandis que le voyage entre la ville du Détroit et Kénitra sera situé entre 93 et 139 DH.

    S’agissant d’un ticket 1ère classe, le trajet Tanger-Casablanca sera inclus entre 243 et 364 DH, tandis que Tanger-Rabat et Tanger-Kénitra coûteront respectivement entre 187 et 281 DH et entre 162 et 244 DH.

    Les enfants de moins de 4 ans bénéficieront de la gratuité, tandis que le prix pour la catégorie d’âge entre 4 et 15 ans est fixé à 50 DH pour la 2ème classe et 80 DH pour la première classe.

    Selon le directeur général de l’ONCF, Rabie Khlie, les prix sont « très abordables », précisant que les billets seront disponibles en ligne sur le portail de l'ONCF, trois mois avant la date du départ.

    Pour rappel, le Roi Mohammed VI, et le Président français Emmanuel Macron, ont inauguré, jeudi à Tanger, la Ligne à Grande Vitesse « Al BORAQ » reliant la ville du détroit à Casablanca, un projet considéré comme le premier du genre sur le Continent africain ayant mobilisé un budget de près de 2 milliards d’euros.

    S'inscrivant dans le cadre des efforts de revitalisation et de développement du secteur ferroviaire national, engagés par le Maroc et ayant mobilisé des investissements de l'ordre de 70 milliards de dirhams, la Ligne à Grande vitesse « Al BORAQ » est la première étape du schéma directeur pour le développement du réseau de lignes pour Trains à Grande Vitesse au Maroc (TGVM), un schéma directeur de développement planifié, à moyen et long termes, avec l’objectif de répondre à l’évolution de la mobilité au sein du Royaume.

    La Ligne à Grande Vitesse Tanger - Casablanca permet de relier ces deux grands pôles économiques, en apportant une solution convenable et durable à une demande de mobilité en croissance continue. Grâce à cette première ligne, les temps de parcours sont considérablement réduits et passent à 50mn au lieu de 3h15mn pour le voyage Tanger – Kénitra, 1h20mn au lieu de 3h45mn pour Tanger – Rabat, et 2h10mn au lieu de 4h45mn pour Tanger – Casablanca.

    Outre le gain remarquable en temps de parcours, la Ligne à Grande Vitesse Tanger - Casablanca permet de rapprocher les villes et accélérer la mobilité entre les deux métropoles, accroître le nombre de passagers de 3 millions par an à plus de 6 millions dès la 3ème année d’exploitation, renforcer la sécurité routière et la protection de l’environnement.

    HA/APA

    Réagir à cet article