à l'instant

    Maroc-Niger-Environnement

    Maroc-Niger : Signature d’un mémorandum d’entente en matière de gouvernance environnementale

    APA-Rabat (Maroc)

    Le Maroc et le Niger ont signé, mercredi à Rabat, un mémorandum d'entente visant à renforcer la coopération et la coordination dans les domaines de la gouvernance environnementale, l’assainissement liquide et la gestion des déchets.

    Signé par la secrétaire d’État chargée du développement durable, Nezha El Ouafi et le ministre nigérien de l’environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable, Almoustapha Garba, ce mémorandum porte aussi sur les changements climatiques et les contributions déterminées au niveau national, la biodiversité ainsi que l’éducation à l’environnement et au développement durable.

    Les deux parties s'engagent à échanger les informations sur les programmes, les publications, l’expertise et les résultats de recherche respectifs relatifs aux questions environnementale, le renforcement des capacités et l’assistance technique notamment à travers le centre de compétence sur le changement climatique et l’échange de visites de responsables et d’experts nationaux des deux pays.

    L'accord consiste également à la réalisation de projets afférents aux domaines cités dans le mémorandum, simultanément au Maroc et au Niger, notamment dans le cadre de la convention des Nations Unies sur le changement climatique, la préparation et la mise en œuvre de programmes de coopération triangulaire, outre l’accueil réciproque de stagiaires par les organismes spécialisés dans la formation et la recherche au niveau des deux pays.

    A cette occasion, Mme El Ouafi a réitéré l'engagement du Royaume à renforcer et à redynamiser la coopération avec le Niger en élaborant un plan d’action dans le court terme défini par le biais d’un comité mixte de suivi qui sera mis en place dès la signature du mémorandum en vue de répondre aux aspirations exprimées par les deux gouvernements lors de la quatrième session de la Haute Commission Mixte, tenue en décembre 2017 à Rabat.

    Pour sa part, M. Garba a souligné que l'objectif de ce mémorandum d'entente est d'aller de l’avant et développer davantage les synergies et les actions pour faire de l’action climatique une réalité, appelant la communauté internationale à traduire dans la réalité ses engagements en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

    Dans ce sens, les discussions entre les deux parties ont porté sur le processus d’opérationnalisation de la Commission climat de la région du Sahel, présidée par le Niger, et créée lors du sommet africain de l’action, tenu en novembre 2016 à Marrakech, sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, en marge de la COP22, et sur le rôle que peut jouer le Maroc pour accompagner ce processus.

    HA/APA

    Réagir à cet article