Maroc-Développement

Maroc : Nomination d’un président de la Commission spéciale sur le nouveau modèle de développement

APA-Rabat (Maroc)

Le Roi Mohammed VI a nommé, ce mardi, Chakib Benmoussa président de la commission spéciale chargée du nouveau modèle de développement, a annoncé un communiqué du Cabinet royal.

Cette entité spéciale aura, entre autres, à mener une triple mission de réajustement, d’anticipation, de prospective pour permettre au Maroc d’aborder l’avenir avec sérénité et assurance.

Dans son discours à l’occasion du 20ème anniversaire de son accession au Trône, le Roi Mohammed VI avait annoncé la mise en place de la commission spéciale chargée du modèle de développement.

Cette instance consultative devra regrouper différentes disciplines académiques et diverses sensibilités intellectuelles. Y siégeront des compétences nationales issues du public et du privé.

Outre de l’expérience et une exigence d’impartialité, ces profils devront être « suffisamment outillés pour comprendre les dynamiques à l’œuvre au sein de la société et aller au-devant de ses attentes, sans jamais perdre de vue l’intérêt supérieur de la Nation », avait affirmé le Souverain en soulignant que cette commission ne tiendra lieu ni de second gouvernement, ni d’institution officielle parallèle. Elle jouera plutôt le rôle d’organe consultatif investi d’une mission limitée dans le temps.

Au cours de ses travaux, ladite commission devra prendre en considération les grandes orientations des réformes engagées ou en passe de l’être, dans des secteurs comme l’enseignement, la santé, l’agriculture, l’investissement, le système fiscal. Ses propositions devront viser leur perfectionnement et l’accroissement de leur efficacité.

Chakib Benmoussa (61 ans) est un ingénieur et homme politique qui a occupé plusieurs fonctions au plus haut niveau de l’Etat. Avant sa nomination en tant que président de la Commission spéciale sur le modèle de développement, il occupait la fonction d’Ambassadeur du Maroc à Paris. Il était également ministre de l’Intérieur pendant la période 2006-2010 avant d’être nommé président du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

HA/APA

Réagir à cet article