Maroc-Tourisme

Maroc : relance du secteur touristique

APA-Rabat (Maroc)

Les autorités publiques ont placé la redynamisation du secteur touristique à la tête de leurs priorités et parmi les axes principaux de la 2è phase du « plan d’allègement du confinement sanitaire » entamée le 24 juin à travers une série de mesures qui auront un impact positif direct sur le tourisme, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

Présidant une réunion avec les professionnels du secteur touristique et les représentants des établissements hôteliers, relative à la reprise de l’activité touristique, le ministre a précisé qu’il s’agit notamment de la reprise de l’activité touristique interne, la réouverture des établissements touristiques, la reprise des vols internes, l’ouverture des plages, la reprise des déplacements entre les zones d’allègement 1 et de la reprise du transport public ferroviaire et routier interurbain.

Ces mesures ont été renforcées par la décision permettant aux citoyens marocains ainsi qu’aux résidents étrangers au Royaume et leurs familles d’accéder au territoire national, à partir du 14 juillet 2020 à minuit par voies aérienne et maritime, a-t-il ajouté, soulignant que cela permettra de promouvoir le tourisme national durant la période estivale, au même titre que le tourisme interne qui fait partie des priorités du Royaume depuis plusieurs années.

Pour garantir la réussite de cette période transitoire, les professionnels du secteur, en coordination avec les autorités sanitaires, doivent respecter les recommandations des autorités publiques et les normes internationales visant à préserver la santé et la sécurité des clients et du personnel, a insisté M. Laftit.

Selon  lui, la réussite de cette étape passe par le respect du protocole sanitaire mis en place à cet effet et basé sur une série de mesures préventives comme la limitation à 50% de la capacité d’accueil, le respect de la distanciation sociale, le port du masque et la stérilisation régulière des unités hôtelières et des bagages des clients à leur arrivée.

Il est également nécessaire de continuer à faire des tests en laboratoire pour le personnel des établissements hôteliers avant la reprise du travail, a-t-il ajouté, expliquant que c’est une mesure qui vient renforcer les conditions mises en place par les autorités publiques pour le retour des Marocains résidant à l’étranger, qui seront tenus de présenter, avant l’embarquement en avion ou en bateau, un test PCR de moins de 48 heures, ainsi qu’un test sérologique.

HA/APA

Réagir à cet article