Sénégal-Afrique-Football-CAF

Match de gala : les légendes de la CAF s'offrent les Lions de 2002 (3-2)

APA-Dakar (Sénégal) Par Oumar Dembélé

Les légendes de la CAF, emmenés par Didier Drogba, Samuel Eto'o et consorts, ont battu (2-3) lundi en fin de soirée, au stade Léopold Sedar Senghor de Dakar, l'équipe de la Génération 2002 du Sénégal, un match en hommage au défunt international sénégalais Jules François Bocandé, décédé en mai 2012.

L'Ivoirien Didier Drogba a crucifié les copains de Elhadji Diouf en toute fin de partie, à la 59e minute, trois minutes après l'égalisation pourtant de son équipe par l'entremise du Ghanéen Michael Essien, auteur d'un doublé (21e et 56e minutes).


Le match a ballotté d'un sens à un autre, avec surtout la sélection africaine qui a été la plus réaliste devant les buts. 


Les Sénégalais, qui ont pourtant marqué avec Salif Diao (32e) et Mamadou Diallo (54e), se sont le plus faits remarquer par un Elhadji Diouf qui a montré de beaux restes de par ses dribbles et percussions, réveillant à chaque fois le public. Il a même trouvé, en première mi-temps, la tranversale du gardien camerounais Joseph Antoine Bell, égayant de nouveau les nombreux fans de ce stade, témoin de sa légende.


Le match s'est joué dans une bonne ambiance même si l'intensité a fait que, dès fois, l'arbitre a sorti des cartons jaunes à l'endroit des deux équipes. 


Cependant, Diomansy Kamara, venu après l'épopée 2002 en équipe nationale du Sénégal, a préféré faire équipe avec les légendes de la CAF, de même que l'ancien Premier ministre sénégalais Souleymane Ndéné Ndiaye, rentré en seconde mi-temps de cette partie de 60 minutes pour retrouver les Nwanko Kanu (Nigéria), Mohamed Abutrika (Égypte), Mark Fish (Afrique du Sud) et autres anciens internationaux d'équipes nationales du continent.


Dans l'équipe de la Génération 2002, le mélange a été fait avec des prédécesseurs tels que Roger Mendy, Pape Fall et Joseph Koto, d'anciens coéquipiers de Jules François Bocandé, qui fut l'une des légendes du football sénégalais dans les années 80-90 s'étant retrouvé par la suite dans le staff technique des Lions de 2002.


Ce match en hommage rentre dans le cadre du programme du CAF Awards, une cérémonie prévue mardi soir à Diamniadio, à 30 km de Dakar, et dont l'objectif est de décerner le titre du meilleur footballeur africain de l'année écoulée. Le Sénégalais Sadio Mané, l'Égyptien Mohamed Salah et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang sont en course pour ce titre, même si le second, semble être en avance pour le reconquérir, après 2017.


Peu avant cette manifestation, il sera dévoilé dans la matinée le nom du pays organisateur de la CAN 2019, initialement attribuée et retirée au Cameroun pour cause de retards dans les travaux d’infrastructures et en raison d’une situation fragile sur le plan sécuritaire.


 

ODL/te/APA

Réagir à cet article