Mauritanie-Manifestation-Répression-Réaction

Mauritanie : SOS Esclaves dénonce la répression d’une manifestation des dockers

APA-Nouakchott (Mauritanie) De notre correspondant : Mohamed Moctar

L’ONG antiesclavagiste SOS Esclaves a dénoncé, dans un communiqué reçu mercredi à APA, la répression d’une manifestation des dockers du port de Nouakchott (Mauritanie).


Les dockers ont organisé hier mardi une manifestation dans l’une des principales rues où sont installés des commerçants grossistes et ont tenté d’empêcher le déchargement des camions sortant du port. 

Les forces de l’ordre sont alors intervenues pour les disperser. Craignant des débordements, les commerçants ont ensuite fermé leurs boutiques.

Les dockers du port de Nouakchott exigent le respect des engagements pris par le gouvernement.  Ceux-ci portent notamment sur l’assurance-maladie et l’obtention de droits de retraite. 

Le mouvement d’humeur des dockers a poussé les autorités à imposer un « état d’alerte » dans l’enceinte du port, selon l’ONG SOS Esclaves.

Pour SOS Esclaves, c’est une situation « dégradante et grave », non sans regretter les « pratiques rétrogrades » auxquelles font face les dockers. En outre, l’ONG antiesclavagiste a exprimé sa détermination à se battre contre ce qu’elle considère comme une « violation flagrante » des droits de ces travailleurs.


MM/id/cd/APA

Réagir à cet article