Chers visiteurs, si vous ne retrouvez pas certaines données sachez que le site est toujours en cours de Migration, merci de votre compréhension.

Burkina-Presse-Revue

Menu varié à la Une des quotidiens burkinabè de ce jeudi

APA-Ouagadougou (Burkina)

Les quotidiens burkinabè reçus à APA, ce jeudi matin, ont présenté des menus variés où l’on retrouve la justice, la politique et les faits de société.

Ainsi le quotidien national Sidwaya revient sur la commémoration du 1er anniversaire de l’attaque terroriste de Ouagadougou, le 15 janvier prochain, en titrant : «Les populations invitées à participer aux activités commémoratives».

Selon le journal qui cite le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, il y aura deux actes forts pour commémorer cet anniversaire à savoir, les offices religieux et une marche silencieuse.

Et de détailler que les offices religieux vont commencer le vendredi 13 janvier pour la communauté musulmane et le dimanche pour les chrétiens catholiques et protestants. 

Quant à la marche silencieuse, elle aura aussi lieu le dimanche 15 janvier, à partir de 15 heures, du rond-point des Nations unies jusqu’au restaurant Cappuccino et à l’hôtel Splendid, sites ou les attentats ont eu lieu, avec un dépôt de gerbe de fleurs. 

 Pour sa part, le journal Le Pays renseigne à travers sa rubrique «Révélations» qu’un remaniement ministériel est attendu entre fin janvier et début février prochain. 

Le même journal consacre sa Une au procès relatif à la tentative d’attaque de la prison militaire de Ouagadougou, avec ce titre : «Procès tentative d’attaque de la MACA (Maison d’arrêt et de correction des armées) : La défense obtient la comparution de deux témoins-clés».

Evoquant ce procès, Sidwaya se pose cette question : «Vers une requalification des infractions ?».

A ce sujet, le journal privé Le Quotidien semble trouver une réponse lorsqu’il affiche à sa Une : «Procès Madi Ouédraogo et 28 autres : +L’instruction n’a pas porté sur le complot et le tribunal veut nous ramener sur le complot militaire+», reprenant ainsi, les propos d’un des avocats de la défense, Me Odilon Abdou Gouba. 

Pendant ce temps, Aujourd’hui au Faso, un autre quotidien privé, arbore en première page : «Procès Madi Ouédraogo et Cie : Aujourd’hui, les plaidoiries et réquisitions».

A lire le confrère, la comparution des accusés dans le dossier dit «caporal Madi Ouédraogo et 28 autres» a pris fin mercredi 11 janvier 2017, au tribunal militaire de Ouagadougou. 

«Le dernier jour des auditions a été consacré à l’audition de deux témoins à savoir Eric Kini et Abou Ouattara, ainsi qu’à la présentation de pièces à convictions», rapporte Aujourd’hui au Faso.

Le journal se demande si les généraux Pingrenoma Zagré (ex-chef d’Etat-major des armées) et Gilbert Diendéré (cerveau du putsch manqué de septembre 2015) vont témoigner ou pas ?




ALK/od/APA

Réagir à cet article