Sénégal - Monde - Football - Résultat

Mondial 2022 : le Sénégal rate son entrée en matière

APA-Dakar (Sénégal)

Le champion d’Afrique en titre s’est incliné dans les dernières minutes de la partie en encaissant deux buts.

Scénario cruel pour les Lions du Sénégal battus 2-0 par les Pays Bas pour leur entrée en lice dans cette Coupe du monde. Une défaite qui s’est dessinée dans les derniers instants de la partie dans l’antre d’Al Thumama Stadium. Jusqu’à la 83e minute, la partie paraissait équilibrée entre les Lions et les Oranje. Mais une erreur d'appréciation fait basculer la partie en faveur des partenaires de Frenkie de Jong. Sur un centre lumineux du milieu de terrain de Barcelone, Edouard Mendy se plante sur sa sortie, Cody Gakpo lancé comme une fusée place une tête imparable pour l’ouverture du score (1-0, 84’).

Le Sénégal tente de réagir dans la foulée, mais Memphis Depay entré en début de seconde période, place une frappe croisée repoussée par Edouard Mendy sur les pieds de Klassen pour le deuxième but (2-0, 98’). Le match est plié en faveur des Néerlandais. Les Lions, qui se sont pourtant bien comportés, perdent pour la première fois leur premier match au Mondial après leur victoire en 2002 contre la France (1-0) et en 2018 contre la Pologne (2-1).

Les Lions craquent sur la fin

Sans leur maître à jouer Sadio Mané, forfait pour cette compétition à cause d'une blessure au péroné, le Sénégal a éprouvé d’énormes difficultés pour mettre le danger dans le camp adverse. Ismaïla Sarr et Krépin Diatta se montrent très discrets dans l’animation offensive. L’entrée de Bamba Dieng et Nicolas Jackson n’ont pas apporté ce supplément offensif aux Lions.

Pour Aliou Cissé, il faut vite rebondir vendredi face au Qatar (13h00) pour leur deuxième sortie afin de garder des chances de voir les huitièmes de finale. Mais ce sera probablement sans Cheikhou Kouyaté, victime d’une blessure au mollet et peut-être Abdou Diallo, tous les deux sortis en seconde période.

Troisième du Groupe A, les champions d’Afrique en titre sont condamnés à gagner leur deuxième match vendredi 25 novembre contre le pays organisateur, le Qatar, également dos au mur, après sa défaite face à l’Équateur lors du match d’ouverture.

AC/cgd/APA

Réagir à cet article