Sénégal-Mauritanie-infrastructure

« On va construire le pont de Rosso » (Macky Sall)

APA-Richard Toll (Sénégal) Par Oumar Dembélé

Le président sortant, Macky Sall, en campagne mardi après-midi dans la zone nord du Sénégal, a annoncé la construction prochaine du pont de Rosso, une voie de communication artificielle qui sera implantée au-dessus du fleuve qui sépare son pays de la Mauritanie.

« On va construire le pont de Rosso comme on l'a fait avec le pont de Farafenni (Gambie). Le président de la République de la Mauritanie, mon frère Mohamed Ould Abdel Aziz que je salue, est d'accord avec moi sur ce projet », a-t-il assuré lors d'un meeting tenu dans la commune de Richard Toll.

« Nous avons le budget nécessaire et avons lancé l'appel d'offres. Il ne reste qu'à déterminer le jour que l'on va commencer la construction du pont de Rosso. Ce faisant, le Walo (zone nord du Sénégal) sera plus proche de la Mauritanie, du Maroc, de l'Europe. C'est cet engagement que je veux avoir avec les populations du Walo », a dit Macky Sall devant une foule de sympathisants et responsables politiques locaux.

Avant de lever le camp de Richard Toll pour poursuivre sa route dans le département de Dagana, le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar a promis aux populations du Walo un « renforcement des périmètres irrigués » en vue de renforcer la production rizicole.

A chaque fois qu'il revient dans cette zone, Macky Sall confie « ne pas éprouver le sentiment de honte » au regard de ce qu'il y a déjà réalisé, surtout qu'il a été enregistré « aujourd'hui » une production « de 1.300.000 tonnes de riz paddy ».

Par ailleurs, il a indiqué que l'usine de Socas de Dagana, spécialisée dans la transformation de la tomate, sera rouverte « dès les premiers mois (...) s'il est réélu ».

Dans le cadre du Programme de modernisation des villes (Promovilles) aussi, il a noté que Dagana et Richard Toll seront servies afin de doter ces localités « de nouvelles routes ».

Après avoir quitté ce matin le département de Saint-Louis, Macky Sall, candidat à sa réélection pour un second mandat de 5 ans après la fin de son septennat, sera reçu dans le département de Podor par sa nouvelle alliée Aïssata Tall Sall et où il clôturera son troisième jour de campagne par un meeting politique.

La campagne présidentielle a démarré le dimanche 3 février dernier, et s'achèvera le 22 février prochain, l'avant-veille du premier tour du scrutin présidentiel de 2019 au Sénégal.

Macky Sall aura en face de lui quatre adversaires, en l'occurrence les candidats Issa Sall, Ousmane Sonko, Idrissa Seck et Madické Niang.



ODL/te/APA

Réagir à cet article