à l'instant

    • Coupe de la CAF : TP Mazembe en finale

      APA-Rabat (Maroc) — Le club congolais du Tout Puissant Mazembe s’est qualifié pour la finale de la Coupe de la Confédération de Football (CAF) après avoir arraché un nul blanc face au club marocain du...

    • Ligue 1 ivoirienne de football : l’Africa et l’Afad carburent, le...

      APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) — L’Africa Sport d’Abidjan et l’Académie football Abdoulaye Diallo (Afad) ont assuré leur deuxième succès, samedi, en ouverture de la 2è journée de la Ligue 1 ivoirienne de football...

    • LDC : Le Wydad de Casablanca en finale

      APA-Casablanca (Maroc) — Le Wydad de Casablanca s’est qualifié pour la finale de la Ligue des Champions africaine de football après avoir battu l’Union Sportive de la Médina d’Alger (USMA) sur le score de...

    Mauritanie-Algérie-Commerce

    Ouverture dans les prochains jours d’un point de passage frontalier entre la Mauritanie et l’Algérie

    APA-Nouakchott (Mauritanie)

    Le ministre algérien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdelkader Messahel, a annoncé jeudi à Nouakchott qu’un point de passage frontalier entre son pays et la Mauritanie et sera ouvert dans les prochains jours.

    M. Messahel a fait cette annonce au sortir d’une audience avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz à qui il a transmis un message du président Abdelaziz Bouteflika.

    Il a précisé que ledit point de passage reliera les deux villes de Tindouf, en Algérie, et Zouerate, en Mauritanie, et qu’il « ouvrira la voie à des échanges économiques et commerciaux plus intenses entre les deux pays frères ».

    Ces échanges sont actuellement très faibles et concernent majoritairement les produits pharmaceutiques fabriqués en Algérie.


    Le chef de la diplomatie algérienne a également annoncé l’ouverture, dans les jours à venir, d’une foire permanente de produits algériens en Mauritanie.


    Il a, sur un autre plan, indiqué avoir discuté avec son hôte des questions liées à lutte contre le terrorisme, le trafic des stupéfiants, le crime organisé et l’immigration clandestine.


    Pour lui, de telles questions nécessitent une coordination plus poussée entre les Etats de la région.


    MOO/od/APA

    Réagir à cet article