à l'instant

    Congo-Afrique-Hydraulique-Sommet

    Ouverture du 1er Sommet de la Commission du climat du Bassin du Congo

    APA-Brazzaville (Congo) -

    Le premier sommet de la Commission du Bassin du Congo et du Fonds Bleu du Bassin du Congo s’est ouvert ce dimanche à Brazzaville, en présence de plusieurs chefs d’Etat et gouvernements africains dont le Roi du Maroc, Mohamed VI, invité spécial de l’événement.

    Le souverain chérifien et ses homologues ayant intervenu à l’ouverture des travaux comme le Gabonais Omar Bongo Ondimba, Paul Kagamé du Rwanda, Mahamoudou Issoufou du Niger et Joao Lourenço de l’Angola, ont tous plaidé pour la sauvegarde du Bassin du Congo et l’opérationnalisation du Fonds Bleu.

    Le premier sommet de Brazzaville de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo se propose d’apporter une contribution à la promotion de a finance climatique de l’économie verte et de la diplomatie environnementale, non seulement dans le  Bassin du Congo, mais également dans le monde.

    A l’issue de ce sommet, les chefs d’Etat et de gouvernement vont devoir s’assurer l’appropriation de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo pour une croissance inclusive en Afrique centrale et de l’est.

    Ils devront prendre l’engagement de mobiliser les ressources nécessaires au financement de l’Unité de démarrage du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, sans oublier l’adoption d’une déclaration sur l’opérationnalisation de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo.

    Le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo avait été lancé le 16 novembre 2016 par le président congolais Denis Sassou N’Guesso, lors de la COP22 à Marrakech au Maroc, et il a été porté sur les fonds baptismaux le 9 mars 2017 à Oyo (département de la cuvette au nord-Congo), à l’occasion d’une conférence ministérielle.

    Outre les chefs d’Etat et de gouvernement précités qui étaient réunis aux côtés de l’hôte du sommet, Denis Sassou N’Guesso, l’ouverture des travaux a enregistre la présence des présidents Ali Bongo Ondimba du Gabon, de Macky Sall du Sénégal, de Faustin Archange Touadera de la RCA et d’Evaristo Carvalho de Sao Tomé et Principe.

    LCM/cat/APA

    Réagir à cet article