à l'instant

    Sénégal-Presse-Revue

    Politique, éducation et faits divers alimentent les quotidiens sénégalais

    APA-Dakar (Sénégal) Par Edouard Touré:

    La presse quotidienne sénégalaise parue samedi se focalise sur l’actualité politique, l’éducation et les faits de société.

    « Présidence du Conseil économique et social-Ces avantages qui font courir », titre Walfadjri, notant parmi ceux-ci, un budget de 6,202 milliards f cfa.

    Anticipant les élections locales de 2019, Sud Quotidien parle de « guerre des trois » pour le contrôle de la mairie de Dakar entre Amadou Bpa, ministre de l’Economie, Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé, et Moustapha Cissé Lô, député.

    Parlant d’éducation, ce journal note : « Baccalauréat avec mention très bien-Pheobe Marianne Mamor Sambou, Bintou Guèye et Soukeyna Ndiaye : Ces cracs de 2018 ».

    Pendant ce temps, Walfadjri voyage à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Ugb, Nord) et constate que « seules trois unités de formation et de recherche (Ufr) ont échappé à l’année blanche ».

    Pourtant, Le Quotidiens informe que les étudiants contestent l’invalidation de l’année et titre : « Union pour gommer l’année blanche ».

    Selon nos confrères, l’Ufr agro menace de saisir la justice.

    Libération revient sur l’affaire de la saisie de drogue à Yenne et souligne que « le cerveau agissait depuis…la prison de Rebeuss ».

    « Comment Maodo Malick Diop supervisait la livraison de la marchandise avec son téléphone portable. Retour sur l’enquête de la section de recherches qui a permis de neutraliser les leaders », écrit Libé.

    De son côté, L’Observateur fait une « immersion dans l’univers des « Beuk Neek » à Touba et titre : « Chambellans, entre lobbying et manipulation ».


    TE/APA

    Réagir à cet article