à l'instant

    Mauritanie-Environnement

    Première réinstallation d’outardes dans le nord mauritanien

    APA-Nouakchott (Mauritanie)-

    Des centaines d’outardes ont été lâchées, mardi, soir dans la région du Tiris Zemmour (Nord de la Mauritanie) par des équipes du Fonds international de protection des outardes (FIPO) relevant des Emirats arabes unis, a appris APA de source sûre.

    Les outardes ont été lâchées dans 10 différentes zones sur une vaste superficie de cette région du désert mauritanien, une première dans le pays.

    Les zones ciblées sont supposés être propices à la reproduction de ces oiseaux à la viande hautement graisseuse et très prisée des Mauritaniens qui lui attribuent de nombreuses vertus sanitaires.

    Il fut un temps où l’outarde, un oiseau volumineux, était présente dans la plupart du territoire mauritanien, notamment dans les zones désertiques, avant de quasiment disparaître sous le double effet de la sécheresse et de la chasse abusive.

    Environ le tiers des oiseaux lâchés ont été dotés d’appareils de suivi satellitaires permettant de réaliser une étude sur leurs mouvements dans cette partie de leur domaine de déploiement historique en Afrique du nord.

    Une campagne de sensibilisation parallèle a été lancée auprès des populations locales sur l’interdiction catégorique de la chasse des outardes et de sévères sanctions prévues à l’endroit des contrevenants.

    Des opérations de lâchage d’outardes similaires ont déjà été effectuées par le FIPO, basé à Abu Dhabi, dans d’autres pays dont le dernier en titre est l’Algérie.




    MOO/te/APA

    Réagir à cet article