Guinée-Bissau-Présidentielle-Préparatifs

Présidentielle en GBissau: les conditions techniques et financières sont réunies

APA-Bissau (Guinée-Bissau) De notre correspondant : Nouah Mancaly

Les conditions techniques et financières sont réunies pour la tenue en Guinée-Bissau de la présidentielle du 24 novembre prochain, a déclaré, mercredi à Bissau, le secrétaire exécutif adjoint de la Commission nationale électorale (CNE),

Idrissa Djaló s’adressait à la presse, peu après une visite d'information dans l'entrepôt du matériel électoral où sont, notamment, gardés 955 000 bulletins de vote, 6 600 listes électorales et 64000 formulaires de réclamation.

M. Djalo, qui était accompagné de tous les représentants des 12  candidats à l’élection présidentielle, a donné l’assurance que la distribution des bulletins de vote aux commissions régionales électorales, serait bientôt terminée.

Après quoi, a-t-il ajouté, les présidents des bureaux de vote vont entrer en possession de leurs quotas  pour, le jour J et bien avant le vote, procéder aux vérifications d’usage avec le représentant  de chaque candidat.

A en croire Idriça Djalo,  les couacs décelés dans les opérations de vote lors des scrutins précédents devraient être un mauvais souvenir, car étant tous corrigés.

Douze candidats dont le président sortant, José Mario Vaz, vont participer à cette élection présidentielle qui a été reportée à au moins à deux reprises, plongeant ainsi le pays dans une crise politique ravivée par les tiraillements entre le chef de l’Etat et son ex-Premier ministre, Aristides Gomes.

Bien que limogé et remplacé par Faustino Fudut Imbalo qui a fini par démissionner, Gomes a maintenu son gouvernement en place, au motif que le chef de l’Etat sortant dont le mandat est fini depuis juin dernier n’est pas habilité  à le démettre.

Cette position de Gomes est défendue par la communauté internationale, notamment la CEDEAO, médiatrice dans la crise bissau-guinéenne.

 

 

NM/cat/APA

Réagir à cet article