Sénégal-Criminalité-Statistiques

Sénégal : baisse de la délinquance et de la criminalité

APA-Dakar (Sénégal)

Le rapport d’activités de la police pour l’année 2021 a été présenté ce jeudi 2 juin 2022 à Dakar.

Au Sénégal, la délinquance et la criminalité ont baissé au cours de l’année précédente. Le rapport d’activités 2021 de la police nationale fait état d’une tendance baissière de 0,2% et d’un taux d’élucubration de 99%.

Au total, 22.422 infractions ont été recensées pour 15.189 déferrements devant les juridictions. Cependant, la police reconnait une hausse des atteintes aux biens comme l’abus de confiance et l’escroquerie, mais l’explique par l’« accroissement démographique en milieu urbain ».

Les infractions liées à Internet ont également connu une hausse, passant de 1221 en 2020 à 1510 en 2021. Selon le rapport dont APA a obtenu copie, « ce phénomène est favorisé par l’expansion du réseau Internet et l’usage croissant des technologies de l’information et de la communication surtout en cette période de pandémie Covid-19 ».

A propos de la sécurité routière, le document note également « une légère hausse de 2,5% des accidents matériels, de 2,51 % des accidents corporels ». « Les tendances haussières s’expliquent par des causes humaines », poursuit la police, qui a constaté « une baisse de 0,27% des accidents mortels ».

Saisies importantes de drogue

La direction des relations publiques de la police a aussi partagé les « données statistiques » sur sa « croisade contre la drogue ». Celles-ci révèlent des « saisies record concernant le chanvre indien, avec la région de Thiès (929,1kg) en tête, suivie de Kolda (377 kg), de Dakar (186,877 kg), de Sédhiou (144,6 kg) et de Diourbel (128,5 kg) ».

Ces saisies à tendance haussière par rapport à l’année précédente sont liées au développement de la culture de la variété dite « verte » ou « karone », de la pluralité des zones de cultures et du contournement des postes de contrôle situées sur les axes routiers.

Le rapport précise que ces saisies ont été effectuées entre juin pour (18%), avril (17%) et mai (13%) 2021.

Alors que différentes nationalités ont été impliquées dans le trafic de drogue au Sénégal, les saisies opérées sur les trafiquants locaux restent cependant plus nombreuses avec 478 individus interpellés.

Le rapport montre que ces nombreux résultats enregistrés sont le fruit de la « montée en puissance de la police nationale par la densification et le maillage sécuritaire, le renforcement des moyens humains, matériels et techniques ».

AC/te/APA

Réagir à cet article