à l'instant

    Sénégal- Importations

    Sénégal : Hausse de 15% des importations de biens en janvier 2018

    APA-Dakar (Sénégal)-

    Les importations de biens du Sénégal durant le mois de janvier 2018 ont connu une hausse de 14,9% comparées au mois précédent, a appris APA jeudi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

    Ces importations sont ainsi passées de 312,1 milliards FCFA au mois de décembre 2017 à 358,7 milliards FCFA durant la période sous revue, soit une augmentation de 46,6 milliards FCFA en valeur absolue (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar).


    « Cette progression est portée par les machines, appareils et moteurs (plus 20,4 milliards), les véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles (plus 11,4 milliards) et les produits alimentaires (plus 4,3 milliards) », note la DPEE.

    Les importations de ceux-ci sont tirées par le riz avec une réalisation de 9,3 milliards FCFA et les huiles et graisses animales et végétales pour 1,1 milliard FCFA.


    En revanche, un repli de la valeur des importations de produits pétroliers (moins 8,2 milliards FCFA) est relevé par la DPEE, en variation mensuelle, en liaison avec les produits pétroliers raffinés (moins 12,1 milliards FCFA).


    En glissement annuel, la DPEE souligne que les importations de biens ont progressé de 30% (plus 82,7 milliards) en janvier 2018, sous l’effet, notamment, des véhicules, matériels de transport et de pièces détachées automobiles (plus 17,2 milliards), des produits alimentaires (plus 14,7 milliards), des produits pétroliers (plus 11,9 milliards) et des machines, appareils et moteurs (plus 4,2 milliards).


    S’agissant des importations de produits pétroliers, la DPEE précise que la hausse est imputable aux huiles brutes de pétrole (plus 4,2 milliards) et au pétrole raffiné (plus 7,7 milliards). En outre, les importations de riz et d’huiles et graisses animales et végétales se sont respectivement renforcées de 7,8 milliards FCFA et 3,5 milliards FCFA, en variation glissante sur un an.




    MS/te/APA

    Réagir à cet article