à l'instant

    • Mali : mort d’un magistrat enlevé depuis 2017

      APA-Bamako (Mali) De notre correspondant : Alou Diawara - — Le président du tribunal de Niono dans le centre du Mali, enlevé en 2017 par des présumés djihadistes, est mort, a-t-on appris auprès de responsables d’un syndicat des magistrats.

    • Présidentielle sénégalaise : l'OIF déploie une mission d’informat...

      APA-Dakar (Sénégal) Par Ibrahima Dione - — L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), dans un communiqué reçu mercredi à APA, annonce que sa Secrétaire générale, Louise Mushikiwabo, a dépêché une mission d’info...

    • Menu diversifié en couverture des journaux camerounais

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola – — De la politique à la crise anglophone en passant par l’économie, le football et la gouvernance, le menu des journaux camerounais parus mercredi se conjugue en mode diversité.

    Sénégal- Finances

    Sénégal : hausse de 35 milliards des dépenses de l’Etat à fin décembre 2017

    APA-Dakar (Sénégal) -

    Les dépenses totales de l’Etat du Sénégal à fin décembre 2017 ont enregistré une hausse de 33,2 milliards FCFA (environ 56,320 millions de dollars) par raapport à la même période de l’année 2016, rapporte une note de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) reçue mardi à APA.

    Ces dépenses sont évaluées à 2739,1 milliards FCFA contre 2703,9 milliards FCFA un an auparavant, soit une progression de 1,3% en valeur relative. « Cette évolution est principalement attribuable aux dépenses d’investissement, aux charges d’intérêts sur la dette et de la masse salariale », explique la DPEE.

    Les dépenses d’investissement globales sont en effet estimées à 1101,5 milliards FCFA, soit un léger accroissement de 1%, principalement imputable aux investissements financés sur ressources extérieures (plus 4,7%).

    Les intérêts sur la dette (233,9 milliards FCFA) et la masse salariale (599 milliards FCFA) ont, de leur coté, enregistré des augmentations respectives de 24,6% et 4,7%.

    Toutefois, la progression des dépenses a été atténuée par le repli de 5,6% des charges de fonctionnement qui sont passées de 852,8 milliards FCFA à fin décembre 2016 à 804,7 milliards à la même période en 2017 sous l’effet, principalement, de la diminution des transferts et subventions.


    MS/cat/APA

    Réagir à cet article