Sénégal-Economie-Innovation

Sénégal : la Caisse de Dépôts et de Consignation (CDC) lance sa première filiale

APA – Dakar (Sénégal) – Par Abdourahmane Diallo

La Caisse de Dépôts et de Consignation (CDC) a officiellement lancé, lundi soir à Dakar, sa première filiale spécialisée dans les études techniques et de conseils, dénommée Consortium Africain de Conseil et d’Organisation (CACO), a constaté APA.

« Cette initiative, qui est une première en Afrique subsaharienne, traduit la volonté de la Caisse de Dépôts et de Consignation d’exercer pleinement les missions d’intérêt général qui lui sont assignées », a déclaré le Directeur général de la CDC, Alioune Sall, qui présidait cette cérémonie de lancement.

Selon Aliou Sall, par ailleurs, président du Conseil d’administration de CACO, l’objectif lié à la satisfaction des besoins du pays en expertise combiné à la volonté de contribuer à l’émergence d’un bureau d’études sénégalais de référence et de dimension internationale, suffisent pour justifier la rentabilité et la viabilité de la création de la filiale.

Le Directeur général de la CDC, a, en outre, indiqué que la feuille de route de CACO prévoit la consolidation de ses activités au Sénégal suivi d’un déploiement progressif dans l’espace communautaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA).

Ce processus, a-t-il précisé, sera accompagné d’une diversification des domaines pour répondre aux préoccupations et aux besoins des acteurs du secteur du bâtiment et des travaux publics.

« CACO est un bureau d’Etudes qui vient en son heure puisqu’il va permettre l’implantation au Sénégal d’une ingénierie d’excellence capable de rivaliser avec les meilleurs cabinets internationaux actifs en Afrique », a-t-il soutenu.

Dans ce même ordre d’idées, il a signalé que le lancement de CACO ne se limite pas seulement à l’offre de service de qualité et à réaliser des projets de plus en plus complexes, mais il s’agit également de disposer d’un outil rentable en vue d’engendrer de nouvelles ressources qui devraient permettre à la CDC de consolider et d’élargir ses missions d’intérêt général.

Le Consortium Africain de Conseil et d’Organisation est un bureau d’Etudes techniques et d’ingénieurs-conseils qui intervient à toutes les étapes de l’ensemble des processus des métiers de l’ingénierie, depuis les études de faisabilité jusqu’à l’assistance à la réalisation.

Il assure également la conduite opérationnelle des travaux en matière de coûts, de délais et de choix techniques, le tout conformément à un contrat et un cahier des charges. Il intervient aussi dans divers domaines d’activités tels que les infrastructures, l’eau et l’assainissement, l’agriculture…

Sa collaboration avec la CDC avec laquelle elle met en place de grands projets structurants s’inspire de l’expérience marocaine dont la Caisse de dépôts et de consignation a pour filiale le cabinet NOVEC, mondialement reconnu dans les métiers de l’ingénierie.



ARD/cd/APA

Réagir à cet article