à l'instant

    Sénégal-Energie-Genre

    Sénégal : la lettre de politique sectorielle de l’énergie prendra en compte le genre (Officielle)

    APA-Dakar (Sénégal)

    La Lettre de politique sectorielle de l’énergie du Sénégal qui sera mise en place sur la période 2018-2022 va prendre en compte le genre, a annoncé mardi à Dakar, Fatou Thiam Sow, coordonnatrice du Système d’information énergétique (SIE) du ministre des Energies et du Pétrole.

    « Le ministère des Energies et du Pétrole est très engagé dans la mise en place de la Lettre de politique sectorielle de l’énergie 2018-2022. Celle-ci prendre en compte le genre pour renforcer l’accès des femmes aux sources d’énergie», a dit Mme Sow.

     Elle ouvrait un atelier de partage et d’information sur les résultats de recherche du Programme Genre et Usages productifs de l’énergie dans les entreprises du secteur alimentaire informel au Sénégal, au Rwanda et en Afrique du Sud.

    Le programme de recherche « Genre et usages productifs de l'énergie dans le secteur alimentaire informel en Afrique du Sud, au Rwanda et au Sénégal » est mené depuis 2015 par un consortium de recherche composé de l’université du cap (Afrique du Sud), de MARGE (Rwanda) et Enda Energie, mais coordonné par l’université de Twente.

     Il est financé par le Département Britannique pour le Développement International (DFID) et fait partie du programme global de recherche sur le genre et l'énergie mené par ENERGIA. Depuis le début du programme, l’équipe de recherche a mené des enquêtes auprès de différentes entreprises du secteur informel.

     Poursuivant, Fatou Thiam Sow a indiqué que le non-accès à l’énergie freine l’entreprenariat, surtout celui des femmes.

    Revenant sur la recherche sur « Genre et usages productifs de l'énergie dans le secteur alimentaire informel », Sécou Sarr, directeur d’Enda-Energie a expliqué qu’il s’agit, selon une perspective de genre, de voir les changements susceptibles d’être induits à travers la transition énergétique.

    « La vision de la recherche prend également en compte l'importance de générer des évidences en vue d’influencer les politiques sur différents aspects qui impactent le développement du secteur informel », a-t-il souligné.


    TE/APA

    Réagir à cet article