Sénégal-Mosquée-Inauguration

Sénégal : l’inauguration de la mosquée Massalikoul Jinaan se prépare

APA-Dakar (Sénégal) Par Ibrahima Dione -

La communauté mouride du Sénégal, à quarante-huit heures de l’inauguration officielle de la Grande Mosquée Massalikoul Jinaan (les Itinéraires du Paradis en arabe), attend impatiemment ce grand évènement religieux.

A Massalikoul Jinaan, dans la matinée du mercredi, tout porterait à croire que le jour tant attendu est enfin arrivé. La canicule n’entame point la ferveur des centaines de fidèles mourides.  

« Je suis venue aujourd’hui parce que je ne pouvais plus attendre l’inauguration. Ce que je ressens actuellement est indescriptible. Je suis vraiment au paradis. Nous remercions Cheikh Ahmadou Bamba pour l’ensemble de son œuvre. C’est un triomphe pour l’Islam », commente Mame Bousso Diop.

La Grande mosquée Massalikoul Jinaan, située non loin du siège du Parti Socialiste (PS, mouvance présidentielle) dans la commune de Colobane, a une superficie couverte de 10.000m2. Ce lieu de culte compte quatre salles de prière et une esplanade pour une capacité totale d’accueil de 30.000 places.

Tout autour de l’imposant édifice, des disciples armés de balais nettoient avec minutie le sol. D’autres collectent inlassablement les déchets. Des ouvriers effectuent encore quelques travaux de finition sous l’œil émerveillé des visiteurs qui doivent retirer leurs chaussures avant de franchir l’une des portes d’entrée.

« Je suis trop content. Cette mosquée, au-delà des Mourides, appartient à tous les Musulmans. Elle est la matérialisation de l’une des prières de Cheikh Ahmadou Bamba. Il avait prédit sa construction. Je prie pour que l’inauguration se passe dans de bonnes conditions », a fait savoir Khadim Diouf.

Un vieux, la soixantaine apparemment révolue, fait les cent pas en récitant avec entrain des Khassaïdes (panégyriques) écrits par Serigne Touba, le fondateur de cette confrérie. Sous une énorme tente, se tient un panel ayant comme thème « Rôle de la mosquée dans l’Islam et la contribution des Mourides dans sa vulgarisation ».

De l’avis de Mamadou Mbengue, un disciple venu de Kébémer (centre), Massalikoul Jinaan est « une récompense pour leur guide après les épreuves qu’il a surmontées à Dakar avant son exil au Gabon ».

Pour nourrir les fidèles, des plats sont cuisinés à l’Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications (ESTM), juste en face de Massalikoul Jinaan. « Je viens chaque jour à la mosquée depuis dimanche dernier. Nous servons aux disciples du café, des beignets etc. Je suis très heureuse car Serigne Touba mérite ce lieu de culte », indique Awa Diouf.

Le coût de la Grande Mosquée Massalikoul Jinaan, totalement financé par les Mourides, dépasse 20 milliards FCFA. Les travaux de ce pharaonique chantier ont duré 7 ans. C’est le 8ème Khalife général des Mourides Serigne Mountakha Mbacké qui l’inaugurera vendredi prochain.



ID/te/APA

Réagir à cet article