à l'instant

    Sénégal-Ressources-Transparence

    Sénégal : l’ITIE pour un meilleur encadrement des conditions d’octroi des permis et licences dans le secteur extractif

    APA – Dakar (Sénégal) Par Abdourahmane Diallo

    Le Comité National de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives du Sénégal (CN-ITIE), dans un communiqué parvenu mercredi à APA, recommande un meilleur encadrement des conditions d’octroi des permis et licences dans le secteur extractif en précisant notamment les critères techniques et financiers à utiliser dans les procédures.

    Le CN-ITIE dit également suivre « avec beaucoup d’intérêt » l’actualité nationale relative à l’octroi et aux opérations de cession des blocs pétroliers et gaziers Cayar Offshore Profond et Saint Louis Offshore Profond et s’engage à apporter « sans réserve » son soutien à tout organe habilité à faire la lumière sur cette affaire.

    Dans une enquête diffusée le 02 juin dernier, la BBC affirme, en effet, détenir les preuves qu’Aliou Sall, frère cadet du président de la République Macky Sall, aurait touché des pots-de-vin liés à l’attribution des deux champs pétroliers et gaziers précités à l’homme d’affaires Frank Timis, en 2012. 

    Malgré le démenti d’Aliou Sall, l’affaire continue de défrayer la chronique et le ministre de la Justice a finalement saisi, lundi dernier, le procureur de la République pour enquêter sur l’ensemble des « faits allégués ». 

    Le Comité National ITIE informe par ailleurs de la mise en place prochaine du registre public des propriétaires des entreprises extractives en vertu de l’exigence 2.5 de la Norme ITIE 2016. Ladite exigence permet de lutter contre les conflits d’intérêts, le blanchiment.

    Le Comité National ITIE précise que l’ITIE n’a pas une vocation d’auditrice visant à établir la matérialité des faits ou à incriminer des personnes mais que sa mission principale est de veiller à la publication régulière de toutes les recettes tirées de l’exploitation des industries extractives ainsi que de tous les paiements versés à l’Etat par les sociétés extractives.

    Le Comité National ITIE est également chargé de proposer au Gouvernement toutes réformes visant à améliorer la gouvernance du secteur extractif. 

     

     

    ARD/cd/APA

    Réagir à cet article