Sénégal-Presse-Revue

Sénégal-Madagascar en vedette dans les quotidiens sénégalais

APA- Dakar (Sénégal) Par Cheikh Diop

Les quotidiens sénégalais parvenus à APA ce samedi parlent pour l’essentiel de la rencontre Sénégal-Madagascar, prévu ce samedi à 19h00 à Thiès, dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019), prévue en Egypte.

« Cassez la baraque », « Finir en beauté », « Thiès, Foot des lions ». Les quotidiens sénégalais ont rivalisé d’ardeur pour galvaniser les lions avant leur dernière en éliminatoires de la CAN 2019 ce samedi à Thiès face à Madagascar. 

« Finir en beauté » barre dans sa Une Vox Populi, qui rappelle que les lions doivent finir le travail pour assurer la première place de la poule A.  Le journal l’As, estime que les joueurs de Aliou Cissé doivent « finir en apothéose et avec la manière contre les Barea » de Madagascar. Le quotidien national le Soleil invite les partenaires de Sadio Mané à « Terminer en beauté » cette phase qualificative des éliminatoires de la CAN 2019.  Sud Quotidien appelle les « Gaïndé » à la concentration car la première n’est pas encore assurée avant cette rencontre. D’où la manchette du journal : «Rester leader et terminer en beauté»

Le Quotidien évoquant cette dernière sortie des lions en éliminatoires. « Thiès foot des Lions » titre le journal. Cette rencontre est délocalisée à Thiès à 70 kilomètres de Dakar. « Solides leaders du groupe A et toujours invaincus, les hommes de Aliou Cissé abordent ce match en toute quiétude avec l’intention de terminer le job en beauté », souligne le journal. 

 Seul bémol, le Quotidien soutient aussi les férus du ballon rond thiesssois risquent de regarder ce match à la télé ou au niveau de la fan-zone à cause de la flambée des prix des billets sur le marché noir dans un stade Lat Dior dont la capacité atteint à peine les 10 000 places. 

Les quotidiens sénégalais sont revenus sur l’affaire Ousseynou Sy, du nom de cet italien d’origine sénégalaise qui avait mis le feu dans un bus d’écoliers à Milan. 

Auditionné, vendredi, par le juge d’instruction, « Ousseynou Sy s’enfonce », souligne Enquête qui rapporte que le mis en cause aurait déclaré au magistrat : « Les enfants morts en mer m’ont dit de frapper », allusion aux migrants morts en Méditerranée.

Enquête ajoute que l’avocat du mis en cause a soutenu que Ousseynou Sy présente des « signes de déséquilibre » et « souhaite une évacuation psychiatrique ». Un argumentaire qui n’a pas convaincu le juge du tribunal de Milan, Tommaso Perna

 Vox Populi rapporte les propos qu’aurait tenu Ousseynou Sy devant le juge : « C’est quelque chose que je referai. Cent fois ».

Dans sa livraison du week-end, Le Soleil revient sur la célébration, vendredi, de la journée mondiale de l’eau et souligne que, dans le monde rural, le taux d’accès à l’eau a atteint les 91,3%.

 Sur un tout autre registre, Sud Quotidien pose le débat sur la suppression du Haut conseil des collectivités territoriales et le retour du Sénat. Le journal en parle avec ce titre évocateur : « Le règne de l’instabilité ». 

« Après la présidentielle du 24 février, les propositions et autres idées de retouche de certaines institutions du pays fusent de partout, de même du camp présidentiel » écrit Sud Quotidien.

 


CD/APA

Réagir à cet article