à l'instant

    • Mali : mort d’un magistrat enlevé depuis 2017

      APA-Bamako (Mali) De notre correspondant : Alou Diawara - — Le président du tribunal de Niono dans le centre du Mali, enlevé en 2017 par des présumés djihadistes, est mort, a-t-on appris auprès de responsables d’un syndicat des magistrats.

    • Présidentielle sénégalaise : l'OIF déploie une mission d’informat...

      APA-Dakar (Sénégal) Par Ibrahima Dione - — L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), dans un communiqué reçu mercredi à APA, annonce que sa Secrétaire générale, Louise Mushikiwabo, a dépêché une mission d’info...

    • Menu diversifié en couverture des journaux camerounais

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola – — De la politique à la crise anglophone en passant par l’économie, le football et la gouvernance, le menu des journaux camerounais parus mercredi se conjugue en mode diversité.

    Sénégal-Environnement

    Sénégal : vers le lancement d’un projet intercommunal de gestion côtière

    APA-Dakar (Sénégal) -

    L’ONG Enda Tiers Monde va bientôt lancer un projet intercommunal de gestion côtière, a annoncé Aïssatou Diouf, d’Enda Energie, soulignant que ledit projet va mettre l’accent sur la gestion des ordures et la lutte contre l’érosion côtière.

    «Ce projet intercommunal de gestion côtière sera lancé d’ici au mois de mars. Il concerne des communes de la petite côte, à savoir Mbour, Saly, Somone, Malicounda et Ngaparou», a dit Aïssatou Diouf, chargée de plaidoyer climat au sein d’Enda Energie.

    Elle s’exprimait dans un entretien avec APA en marge d’une randonnée pédestre clôturant, samedi à Dakar, la Semaine de lancement de la célébration des 45 ans d’Enda Tiers Monde.

    «Ce projet de gestion côtière fait suite à un projet sur la gestion intégrée des zones côtières qui a été mis en œuvre par l’Etat du Sénégal avec l’appui d’Enda. Ne voulant pas permettre les expériences acquises dans ce projet, nous avons initié avec l’appui de l’Union européenne ce projet sur la gestion côtière», a poursuivi Aïssatou Diouf.

    Selon elle, l’idée du projet est de mutualiser les moyens des communes ciblées afin qu’elles puissent faire face aux problèmes environnementaux.

    «A terme, ces collectivités locales seront capables de planifier leurs actions environnementales, et ainsi, anticiper sur leurs problèmes. Cela même facilitera l’intervention des partenaires techniques et financiers qui auront comme interlocuteur un cadre fédéré», a expliqué Aïssatou Diouf.


    TE/cat/APA

    Réagir à cet article