à l'instant

    Côte d’Ivoire-Investissement-Environnement-Signature

    Signature d’un protocole par l’ANDE et le CEPICI pour faciliter l’évaluation environnementale

    APA-Abidjan-(Côte d’Ivoire)

    L’Agence nationale de l’environnement (ANDE) et le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) ont signé, lundi à Abidjan, un protocole d’accord de collaboration en vue de faciliter le traitement des dossiers dans le cadre des projets soumis à évaluation environnementale, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

    L’accord a été paraphé par le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé de la promotion de l’investissement privé, Emmanuel Esmel Essis également Directeur général du CEPICI,  et la Directrice générale de l’ANDE, Madelaine Sopi Acko, sous le regard du ministre de l’environnement et du développement durable, Pr Jospeh Séka Séka.

    Présentant  cet accord, le ministre Séka Séka a indiqué que « cette initiative vise à  simplifier les procédures et les délais de traitement de dossiers relatifs à l’évaluation environnementale et à contribuer ainsi aux réformes en cours pour l’amélioration du climat des affaires en Côte d’Ivoire ».

     « Ces deux institutions se sont rapprochées et ont convenu de s’accorder sur un mode opératoire de facilitation de traitement des dossiers  dans le cadre de l’octroi d’agrément à l’investissement des projets soumis à évaluation environnementale pour le bien-être des opérateurs et investisseurs  », a-t-il ajouté.

    Pour le Directeur général du CEPICI, le guichet unique de l’investissement en Côte d’Ivoire, « cette collaboration vient renforcer les efforts du gouvernement dans sa politique de l’amélioration  du climat des affaires» dans le pays.

    « Au regard (…) de la pertinence des évaluations environnementales sur l’efficacité économique et sociale des entreprises  et de leur compétitivité sur le long terme, il nous ait paru nécessaire de nous accorder sur un mode opératoire de facilitation de traitement des dossiers  », a souligné auparavant, la Directrice générale de l’ANDE, Madelaine Sopi Acko.

    L’Evaluation environnementale stratégique (EES), l’Etude  d’impact environnemental et social (EIES), le Constat d’impact environnemental (CIES), l’Audit environnemental (AE), le Plan de gestion des pestes et pesticides (PGPP) sont quelques outils visés par ce protocole d’accord entre ces deux structures étatiques.

     L’ANDE, placée sous tutelle du ministère de l’environnement et du développement durable, met en œuvre et suit la politique du gouvernement en matière de protection de l’environnement et de promotion du développement durable.

    Quant au CEPICI, sa principale mission est d’accompagner le secteur privé et de servir d’interface entre celui-ci et l’Etat afin accroître les investissements dans le pays.

    SY/ls/APA

    Réagir à cet article