Afrique-Sport-Foot

Supercoupe d'Afrique: La Renaissance de Berkane remporte le sacre

APA-Rabat (Maroc)

La Renaissance sportive de Berkane (RSB) a remporté la Supercoupe d'Afrique 2022 pour la première fois de son histoire, en battant le Wydad de Casablanca par 2 buts à 0, samedi soir au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat.

Les Oranges l’ont emporté grâce à des réalisations de Charki El Bahri (32è) et Sofian Moudane (71è, s.p.).

La RSB remporte ainsi la première Supercoupe 100 pc marocaine. Les Rouges ont disputé ce trophée après avoir décroché leur troisième titre de Ligue des champions, aux dépens d’Al-Ahly du Caire (2-0), alors que les Oranges ont gagné leur deuxième Coupe de la CAF en battant les Sud-africains d’Orlando Pirates (5-4 t.a.b, 1-1 après prolongation), lors de la finale disputée au Nigéria.

Ce match, au goût de revanche pour les Wydadis, qui s’étaient inclinés face à leur adversaire du jour en finale de la Coupe du Trône (2020-2021), a été à la hauteur des attentes des milliers des spectateurs venus assister à cette rencontre.

La première tentative sérieuse d’ouvrir le score est intervenue à la 22è minute, quand Charki El Bahri a sauté plus haut que tout le monde et frappé de la tête mais le portier Reda Tagnaouti était bien en place pour écarter le danger.

A la réception d’un centre de Hamza Moussaoui, El Bahri a réussi à trouver la brèche dans la défense wydadie et ouvrir le score de la tête (31è).

Le Wydad a failli égaliser six minutes plus tard, mais Hamza Hamyani a sauvé les meubles devant Yahya Jabrane.

En deuxième période, Aymen El Hassouni a été à deux doigts d’égaliser (68è), mais sa frappe sèche à l’entrée de la surface de réparation est bien contrée par le gardien berkani.

Une minute plus tard, Amine Aboulfath commet l’irréparable en fauchant Chadrack Lukombe en pleine surface de réparation. L’arbitre de la rencontre n’hésite pas à désigner le point de pénalty, transformé avec succès par Sofian Moudane (71è).

La réaction des Wydadis n’a pas été à même de prétendre revenir dans la partie. Pis encore, la RSB a failli inscrire un troisième but sur pénalty, encore une fois, mais l’arbitre algérien Mustapha Ghorbal est revenu sur sa décision après recours au VAR (86è).

Sous la houlette de son nouvel entraîneur Houssine Ammouta, le WAC ambitionnait de remporter ce trophée pour la deuxième fois de son histoire, après celui de 2017, décroché aux dépens de TP Mazembe 1-0 (Coupe de la CAF), alors que les Berkanis l’ont disputé en 2021 (défaite contre Al-Ahly 2-0).

HA/APA

Réagir à cet article