Chers visiteurs, si vous ne retrouvez pas certaines données sachez que le site est toujours en cours de Migration, merci de votre compréhension.

  CULTURE | CULTURE

Mode/Hommage : Traoré Tidiane, ‘’l’habilleur des épouses’’ des chefs d’Etat africains

Depuis lundi, la Mode ivoirienne voire africaine pleure l’une de ses grandes signatures, qui lui a conféré ses lettres de noblesse, Traoré Tidiane, styliste, modéliste de renom, ‘’l’habilleur des épouses’’ de bon nombre de chefs d’Etat africains, s’e...

Arrivée à Abidjan de la dépouille du styliste Traoré Tidiane

La dépouille du célèbre couturier, styliste Tidiane Traoré est arrivée à Abidjan, dans la nuit de mercredi à jeudi, en provenance de Tunis, la capitale tunisienne où le modéliste est décédé, lundi des suites d'une longue maladie.

Décès à Tunis du couturier-styliste ivoirien Tidiane Traoré

Le couturier-styliste ivoirien Tidiane Traoré est décédé à Tunis, ‘’des suites d’une longue maladie’’, a appris, mercredi, APA, de source familiale.

Tchiffi Zié au Sommet de l’UA pour inviter les Chefs d’Etat à une «vraie coopération avec la chefferie traditionnelle»

Le Secrétaire général permanent du Forum des rois, sultans, princes, cheiks et chefs coutumiers africains, l’Ivoirien Jean Gervais Tchiffi Zié a quitté Abidjan, samedi, pour Addis Abeba en Ethiopie où se déroulera lundi et mardi, le 28è Sommet ordin...

Conakry en ébullition avant le concert de Maître Gim’s au stade de Nongo

La capitale guinéenne, Conakry, est en ébullition, à quelques heures du concert du rappeur français, Maître Gim’s, prévu ce samedi au stade de Nongo, une des plus grandes infrastructures sportives du pays.

Festival international de danse de Ouagadougou : la 5e édition prévue du 28 janvier au 4 février 2017

La cinquième édition du Festival international de danse de Ouagadougou (FIDO) se tiendra du 28 janvier au 4 février prochains, a appris APA auprès des organisateurs.

Des intellectuels libyens dénoncent la saisie de livres dans l’est du pays

Une centaine d'écrivains et d'intellectuels libyens ont dénoncé, dans un communiqué, la saisie d’une grande quantité de livres par les services de sécurité dans l'est du pays.