à l'instant

    Togo-Manif-Santé

    Togo : Prise en charge psycho-médicale de 107 victimes de manifestations de 2005

    APA-Lomé (Togo)-

    Au total, 107 des 137 victimes vulnérables des troubles politiques de 2005 ont été prises en charge psycho-médicalement sur 137, a annoncé mercredi, le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN).

    Selon sa présidente, Awa Nana Daboya, 96 des victimes annoncées pour cette opération ont été prises en charge, ainsi que « 11 autres victimes dites spéciales ».

    « S’agissant des 137 victimes vulnérables initialement retenues, le bilan fait apparaitre que 41 personnes n’ont pu être prises en charge », indique l’institution mise en place en 2014 par le chef de l’Etat.

    Par ailleurs, informe-t-elle, « 18 victimes seraient décédées, 15 n’ont pas été retrouvées malgré les recherches des autorités traditionnelles et administratives ainsi que de la cellule du HCRRUN chargée de la localisation des victimes ».

    Par contre, le HCRRUN précise que « sept (7) victimes contactées n’ont pas, pour des raisons diverses, fait le déplacement de Lomé, et une victime ne disposant d’aucune des pièces demandées, mais ayant fait le déplacement, n’a pu être prise charge ».

    Cette première phase de prise en charge des victimes des manifestations de 2005 devra se poursuivre ce mois de mars par l’indemnisation des victimes non-vulnérables des événements.

    Le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) vise à mettre en œuvre les recommandations de la Commission Justice Vérité et Réconciliation (CVJR), dont les travaux ont porté sur les violences à caractère politique subies par les populations togolaises sur la période 1958 - 2005.





    NML/te/APA

    Réagir à cet article