Cameroun-Terrorisme

Trois filles enlevées dans l’Extrême-nord du Cameroun (Boko Haram)

APA – Douala (Cameroun) -

Trois filles âgées de 8 à 14 ans ont été enlevées par les terroristes nigérians de Boko Haram dans la localité de Mbreché, située dans la région de l’Extrême-nord du Cameroun, a appris vendredi APA de sources sécuritaires.

Selon de fiables informations, la dizaine d’assaillants armés de fusils d’assaut et d’armes blanches, ont fait irruption dans cette bourgade située à quelques encablures de la frontière avec le Nigeria et ont procédé à des fouilles dans les maisons.

«Dès qu’ils sont arrivés, ils ont pénétré dans les maisons et fouillé tout le monde. Ils ont clairement dit qu’ils sont venus pour enlever les enfants du village et qu’ils n’avaient que faire des vieillards », raconte un villageois.

Les terroristes ont tenu les villageois en respect pendant une heure de temps.

En quittant les lieux, ils ont amené avec eux trois jeunes filles : Amma Yazié, 14 ans, Fati Goni, 10 ans et Kadi Goni, 8 ans.

Les deux dernières filles sont les enfants de l’imam du village, Goni Zarami révèle le trihebdomadaire régional L’oeil du Sahel.

Durant l’expédition punitive, aucune perte en vie humaine n’aurait été enregistrée.


FCEB/cat/APA

Réagir à cet article