à l'instant

    • L’Union africaine annule sa mission en RDC

      APA-Dakar (Sénégal) - — L’Union africaine (UA) a annulé la mission de haut-niveau qu’elle avait retenu d’envoyer demain lundi à Kinshasa en vue de discuter avec les acteurs de la scène politique congolais...

    • Pas de grandes manifestations de joie à Kinshasa

      APA-Kinshasa (RD Congo) De notre correspondant : Mathias Odiekila – — La victoire de Félix Tshisékédi à la présidentielle en RDC proclamée par la Cour constitutionnelle samedi tard dans la nuit, n’a pas suscité dimanche en début d’après-midi à Kinsha...

    • Attaque au Mali : huit casques bleus tchadiens tués

      APA-Bamako (Mali) De notre correspondant : Alou Diawara - — Huit casques bleus onusiens de nationalité tchadienne ont trouvé la mort ce dimanche dans une attaque qui a ciblé leur camp à Aguelhok dans la région de Kidal (nord-est du Mali), a...

    Côte d’Ivoire-Education-Affrontements

    Un affrontement entre étudiants et policiers fait 3 blessés par ‘’balle’’ selon la FESCI

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    Un affrontement entre les étudiants de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) a fait 3 blessés par balles, mercredi matin, aux alentours de la cité universitaire (Ndr Cité Rouge) de Cocody à l’Est d’Abidjan, a appris APA auprès du Secrétaire général de cette fédération lors d’une interview.

    Selon Fulgence Assi, SG de la FESCI, la police est arrivée le matin sur le lieu de leur manifestation avant de les ‘’disperser par des tirs de gaz lacrymogène’’.

    ‘’Ce matin pendant que nous étions en train de manifester contre la hausse des prix d’inscription, la police a commencé à violenter nos camarades étudiants par des tirs de gaz lacrymogène, avant de tirer sur eux à balles réelles. Nous enregistrons des dizaines de blessés suite à cette barbarie dont 3 étudiants blessés par balles ‘’, a expliqué Fulgence Assi.

    ‘’ Ces étudiants blessés ont été conduits au Centre Hospitalier Universitaire de Cocody (CHU) où ils ont été pris en charge’’ a-t-il poursuivi, déplorant ‘’ce genre de violence et condamnons ce fait’’.

    Par ailleurs, il a invité les parents d’élèves, les organisations de la société civile, à se joindre  à ‘’nous pour mettre fin à ces frais d’inscriptions anarchiques que les établissements veulent imposer. Nous maintenons notre position de manifestation jusqu’à ce que nous ayons gain de cause. (…)  ‘’

    La FESCI proteste depuis lundi contre la hausse des frais d’inscription dans les lycées et collèges jugés trop élevés.

    MC/hs/ls/APA

    Réagir à cet article