Cameroun-Gouvernement-Nomination

Un nouveau gouvernement formé au Cameroun

APA-Douala (Cameroun) De notre correspondant : Mbog Achille

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya a procédé à la formation d’un nouveau gouvernement au terme d’une série de décrets lus vendredi soir à la radiotélévision publique (CRTV).

Après la nomination de Joseph Dion Ngute comme nouveau Premier ministre vendredi en fin d’après-midi, ce dernier après approbation du président de la République, a nommé un nouveau gouvernement.

Parmi les faits saillants, l’on note la suppression du poste de vice-Premier ministre jusque-là détenu par Amadou Ali, qui quitte le gouvernement.

Deux ministres d’Etat ont été nommés, en l’occurrence, Jacques Fame Ndongo qui devient ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur et Ferdinand Ngoh Ngoh promu ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République.

Pour le reste, on a observé quelques départs, dont Abba Sadou qui avait en charge des Marchés publics, épinglé par une récente enquête de la Commission nationale anti-corruption (CONAC), Jean-Claude Mbouentchou jusque-là chargé de l’Habitat et du Développement urbain, André Mama Fouda qui gérait le ministère de la Santé publique ou encore Youssouf Adidja Alim ex titulaire de l’Education de base.

On a également observé un jeu de chaise musicale, notamment entre Pierre Bidoung Mpkwatt et Narcisse Mouellé Kombi, dont l’un hérite du ministère des Arts et de la Culture et l’autre du ministère des Sports et de l’Education civique.

L’ancien ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakary est muté à l’Emploi et à la Formation professionnelle, remplacé par René Emmanuel Sadi jusque-là ministre chargé de Mission à la présidence de la République.

Parmi les entrants, on peut signaler le directeur général de la Société nationale de raffinage (SONARA), Ibrahim Talba Malla nommé à la tête du ministère des Marchés publics et Célestine Ketcha Courtes nommée à l’Habitat et Développement urbain.

Voici dans son intégralité le gouvernement réaménagé vendredi 04 janvier 2019 :

 -Ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence de la République Monsieur Ferdinand Ngoh Ngoh

- Ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur Monsieur Fame Ndongo Jacques

- Ministre délégué à la présidence de la République chargé des Marches publics, Monsieur Talba Malla Ibrahim

- Ministre délégué à la présidence de la République, chargé des relations avec les assemblées, Monsieur Wakata Bolvine

-Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Monsieur Bairobe Gabriel

-Ministre des Arts et de la Culture, Monsieur Bidoung Mkpatt Pierre Ismaël

- Ministre de la Communication, Monsieur Sadi René

-Ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, Monsieur Eyebe Ayissi Henri

-Ministre de l’Education de base, Monsieur Etoundi Ngoa Laurent Serge

 de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Monsieur Issa Tchiroma Bakary

-Ministre de l’Habitat et du Développement urbaine, Monsieur Madame Courtes née Ketcha Célestine

-Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Monsieur Todo Ndoke Gabriel

-Ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat, Monsieur Bassilekin III Achille

-Ministre de la Santé publique, Monsieur Manaouda Malachier

-Ministre des Sports et de l’Education physique, Monsieur Mouelle Kombi Narcisse

-Ministre délégué auprès du ministre de la Justice garde des sceaux, Monsieur Momo Jean de Dieu

-Ministre délégué auprès du ministre des Transports, Monsieur Njoya Zakariaou

-Ministre chargé de Mission à la présidence de la république, Monsieur Ghogomu Paul Mingo, Monsieur Ndong Soumhet Benoit

-Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education de base, Madame Kilo Viviane Ashiry

Secrétaire général adjoint de la présidence de la présidence de la République Mohamadou Moustapha.

Le reste sans changement.


MBOG/te/APA

Réagir à cet article