Zimbabwe-Coronavirus-Prévention

Zimbabwe : les visiteurs sans quitus pour le coronavirus seront expulsés

APA-Harare (Zimbabwe)

Les visiteurs arrivant au Zimbabwe en provenance de pays touchés par le coronavirus (COVID-19) seront expulsés, s’ils ne présentent pas des certificats médicaux prouvant qu’ils n’ont pas la maladie, a annoncé mardi soir un membre du gouvernement.

Le ministre de la Santé, Obadiah Moyo a déclaré que cette décision fait partie de mesures strictes approuvées mardi par le Cabinet, pour s’assurer que le COVID-19 ne se propage pas dans ce pays d’Afrique australe.

« A ceux qui viennent sans certificat médical prouvant qu’ils ont été examinés par des médecins du gouvernement de leur pays d’origine, nous dirons simplement +Merci pour la visite+, mais nous sommes obligés de vous renvoyer », a déclaré Moyo aux journalistes mardi après la réunion du Cabinet.

Il a ajouté que l’adoption d’une telle mesure vise à « faire en sorte que nous n’ayons pas de personnes qui introduisent le COVID-19 dans notre pays ».

« Nous prendrons toutes les mesures strictes pour nous assurer que nous n’avons pas de coronavirus au Zimbabwe », a poursuivi le ministre.

Il y a aujourd’hui plus de 90.000 cas confirmés de coronavirus et plus de 3.000 décès à travers le monde. La maladie est apparue de Chine et s’est propagée à d’autres pays, notamment l’Iran, l’Italie, la Corée du Sud et le Royaume-Uni, entre autres.

JN/fss/te/APA

Réagir à cet article